Le président du gouvernement catalan annonce qu'il appliquera les résultats du référendum

Le président du gouvernement catalan annonce qu'il appliquera les résultats du référendum© Handout Source: Reuters
Le président du gouvernement Catalan, Carles Puigdemon

Lors d'une allocution en catalan et en castillan, Carles Puigdemont, le président du gouvernement de Catalogne a affirmé qu'il appliquerait les conclusions du référendum. Il a par ailleurs condamné fermement les violences de la police espagnole.

Prenant la parole, 24 heures après le discours du roi d'Espagne, le président du gouvernement de Catalogne a annoncé qu'il mettrait en application les conclusions du référendum sans donner plus de détails. Il a par ailleurs ouvertement dénoncé la violence de l'Etat espagnol, lui opposant le pacifisme, selon lui, des manifestants indépendantistes. S'en prenant au roi Felipe VI, qui avait accusé les dirigeants catalans de se placer «en marge du droit et de la démocratie», Carles Puigdemont l'a accusé de ne pas prendre en compte l'avis de millions de catalans.

«Le roi adopte le discours et les politiques du gouvernement Rajoy qui ont été catastrophiques pour la Catalogne et ignore délibérément des millions de Catalans qui ne pensent pas comme eux», a déclaré Carles Puigdemont. 

Réagissant à l'allocution du président du gouvernement catalan, l'ambassadeur d'Espagne a quant à lui dénoncé un «coup d'Etat» sur l'antenne de BFMTV. 

Les leaders séparatistes catalans pourraient proclamer l'indépendance de cette région dans les jours qui viennent, malgré le fait que le scrutin ait été jugé illégal par Madrid en raison de son inconstitutionnalité. Les autorités régionales en ont ainsi appelé à une médiation internationale.

Carles Puigdemont a déclaré le 3 octobre qu'il suivrait la procédure et que la déclaration d'indépendance aurait lieu «à la fin de la semaine ou au début de la semaine prochaine». 

Selon les résultats communiqués du référendum, le oui à l'indépendance a obtenu 90% des voix et le taux de participation a atteint un peu plus de 42%. 

Lire aussi : Le roi d'Espagne attaque durement les dirigeants catalans, après le référendum

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.