Moscou appelle Washington à revenir sur sa décision de limiter les vols russes d’observation

Moscou appelle Washington à revenir sur sa décision de limiter les vols russes d’observation© Maksim Blinov Source: Sputnik
Un avion russe Tu-214 utilisé pour une mission dans le cadre du traité «Ciel ouvert» (photographie d'illustration)

La Russie a appelé les Etats-Unis à ne pas limiter les vols russes réalisés dans le cadre du traité international Ciel ouvert, comme ils auraient apparemment l'intention de le faire, selon le Wall Street Journal.

«La confrontation n’est jamais la solution que nous préférons. C’est pourquoi nous proposons à nos partenaires américains de ne pas tomber dans un nouvel abîme de mesures et contre-mesures», a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, le 28 septembre à Moscou. Elle faisait alors référence aux révélations du quotidien américain The Wall Streel Journal, selon lesquelles les autorités américaines se prépareraient à annoncer la limitation des vols d’observation des avions militaires russes au-dessus de son territoire, autorisés dans le cadre du traité international Ciel ouvert.

D’après la responsable russe, la Russie et les Etats-Unis doivent «engager la recherche dépolitisée d’une solution mutuellement acceptable pour des différends concernant le traité». Maria Zakharova a également prévenu que si les Etats-Unis choisissaient de limiter les vols d’observation russes, Moscou «évaluer[ait] leur conformité au traité et […] en tirer[ait] les conséquences».

Signé à Helsinki en 1992 et ratifié plus tard par Moscou et Washington, le traité Ciel ouvert prévoit des vols non-armés de surveillance sur la totalité du territoire des Etats participants par les autres Etats signataires du document. Le traité, qui vise à renforcer la coopération et la confiance entre ses signataires, compte actuellement 34 Etats membres.

Lire aussi : 14 avions de reconnaissance étrangers interceptés en une semaine aux frontières russes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.