L'«occupation» de bâtiments diplomatiques russes aux USA est «un acte hostile et brutal» pour Moscou

L'«occupation» de bâtiments diplomatiques russes aux USA est «un acte hostile et brutal» pour Moscou

La Russie condamne les fouilles réalisées par le FBI dans des établissements diplomatiques russes à Washington, New York et San Francisco, rappelant qu'elles ne respectent pas les règles internationales.

Qualifiant d'«occupation» la fouille entrepris le 2 septembre par le FBI de plusieurs bâtiments diplomatiques russes situés aux Etats-Unis, la diplomatie russe a condamné, dans un communiqué paru le 3 septembre, ce qu'elle considère être un «acte hostile et brutal».

Rappelant que ses bâtiments diplomatiques sont inviolables, en vertu de la convention de Vienne, ratifiée par Washington, Moscou souligne le caractère illégal de l'action conduite par les autorité américaines. Celles-ci avaient ordonné le 31 août au personnel russe d'évacuer les lieux pour permettre au FBI d'y effectuer des recherches.

Plus tôt dans la journée, Maria Zakhareva, porte-parole de la diplomatie russe, avait dénoncé une «terrible farce, à la fois stupide, illégale et insensée» en relayant des vidéos témoignant des fouilles en cours.


Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.