Le pape François met en garde contre «une très dangereuse alliance» entre la Russie et les USA

Le pape François met en garde contre «une très dangereuse alliance» entre la Russie et les USA© Tony Gentile Source: Reuters
Le pape François 1er au Vatican en 2017

Le pape s'inquiète d'une possible alliance entre des puissances ayant selon lui «une vision déformée du monde». Parmi celles-ci, il compte les Etats-Unis, la Russie, la Chine, la Corée du nord, mais aussi la Syrie de Bachar el-Assad.

Le pape s'est déclaré effrayé par l'idée d'«une très dangereuse alliance parmi les puissances et les puissants qui ont une vision déformée du monde : l'Amérique, la Russie, la Chine et la Corée du nord, Poutine et Assad, dans une interview accordée au journal la Repubblica, le 8 juillet. 

Cette déclaration du pape n'est pas une première. Il a en effet déjà montré à plusieurs reprises qu'il désapprouvait la politique de Donald Trump. En février 2017, il avait ainsi déclaré, après avoir prié pour les migrants mexicains morts en tentant de franchir la frontière : «Quelqu'un qui ne pense qu'à construire des murs au lieu de construire des ponts, n'est pas chrétien.» En mai, le pape avait par ailleurs fait part de sa «honte» à propos de la bombe appelée «mère de toutes les bombes» expliquant : « La mère donne la vie et [celle-ci] donne la mort», en référence au largage de la plus puissante arme américaine non-nucléaire contre les talibans en Afghanistan.

Le président américain Donald Trump et le président russe Vladimir Poutine se sont rencontrés à l'occasion du G20 de Hambourg. Une rencontre qui a laissé entrevoir des pistes de collaboration, notamment en matière de cyber-sécurité, entre les deux pays dont les relations se sont largement dégradées sous l'administration Obama.

Lire aussi : WikiLeaks propose qu'Assange dirige l'unité de sécurité informatique envisagée par Trump

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.