Après avoir abattu un avion militaire syrien Washington veut rétablir la communication avec Moscou

Après avoir abattu un avion militaire syrien Washington veut rétablir la communication avec Moscou © Yuri Gripas Source: Reuters

Les Etats-Unis veulent rétablir le canal de communication militaire avec la Russie sur la Syrie, dont Moscou a annoncé la suspension après la destruction d'un chasseur syrien par un avion américain.

Selon le général Joe Dunford, plus haut gradé américain, le canal de communication militaire entre Washington et Moscou «a très bien fonctionné ces huit derniers mois». Le chef d'état-major inter-armées américain a également ajouté que les Etats-Unis allaient s'atteler dans les prochaines heures à un plan diplomatique et militaire pour rétablir ces communications.

Le général Dunford a par ailleurs précisé qu'en début de journée le 19 juin, les quartiers généraux des militaires russes et américains au Moyen-Orient communiquaient toujours entre eux.

Si Joe Dunford a visiblement cherché à apaiser les tensions, le Capitaine Jeff Davis, porte-parole du Pentagone n'était pas sur la même longueur d'onde. Cité par le Washington Examiner, ce dernier a affirmé le 19 juin que si les Etats-Unis ne cherchaient le conflit «avec personne d'autres qu'avec Daesh en Syrie», ils n'hésiteraient pas à se défendre ou à défendre ses alliés si «ils étaient menacés».

Moscou a suspendu le 19 juin son accord avec les Etats-Unis sur la prévention d'incidents aériens en Syrie, annonçant que tout objet volant dans son théâtre d'opération était désormais une cible potentielle, après que Washington a abattu un avion de combat syrien le 18 juin près de Raqqa. Le Kremlin a expliqué que les Etats-Unis n'avaient pas utilisé les canaux de communication existants afin d'éviter l'incident, dénonçant une atteinte «cynique» à la souveraineté syrienne. 

Lire aussi : Avion syrien abattu par la coalition : un acte d'agression et un soutien au terrorisme pour Moscou

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales