Allemagne : les agressions sexuelles impliquant des migrants ont doublé en 2016

Allemagne : les agressions sexuelles impliquant des migrants ont doublé en 2016 © Christof Stache / AFP
Des prospectus d’information à destination des réfugiés dans un point d’enregistrement des demandes d’asile près de Munich, en Allemagne

L’Allemagne a fait face à une impressionnante hausse des agressions sexuelles commises par des migrants en 2016, révèlent des données officielles. L'année précédente, un million d'entre eux étaient entrés dans le pays.

3 404 agressions sexuelles ont impliqué des migrants en Allemagne en 2016, soit environ deux fois plus que l’année précédente, où ce chiffre s’élevait à 1 683, apprend-t-on dans un rapport de l’Office fédéral de police criminelle allemand, publié au mois de mai.

Ces chiffres représentent une hausse conséquente sur le long terme, puisqu’on enregistrait 949 agressions sexuelles commises par des migrants en 2014 et 599 en 2013.

Le nombre total des agressions de ce type commises en Allemagne reste quant à lui relativement stable, atteignant 37 442 en 2016 contre 36 001 en 2012.

© Capture d'écran du rapport du BKA - Kriminalität im Kontext von Zuwanderung

En 2016, les migrants représentaient 9,1% des suspects de crimes sexuels commis en Allemagne, contre 4,6% en 2015.

Toujours selon les données de l’organisme, qui dépend du ministère allemand de l’Intérieur, les agresseurs sexuels, parmi les migrants, sont principalement de nationalité syrienne, afghane, irakienne, pakistanaise, iranienne, algérienne et marocaine.

Si l’on prend en compte l’ensemble des crimes commis en 2016 en Allemagne, les migrants sont responsables de 8,6% d'entre eux, contre 5,7% l’année précédente.

Alors que l’Europe traverse une crise migratoire inédite, l’Allemagne a vu arriver environ un million de migrants sur son territoire en 2015, venus principalement d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, à l'appel de la chancelière Angela Merkel.

Lire aussi : Pour la police allemande, les agressions du Nouvel An seraient une nouvelle forme de criminalité

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales