Pour la police allemande, les agressions du Nouvel An seraient une nouvelle forme de criminalité

Pour la police allemande, les agressions du Nouvel An seraient une nouvelle forme de criminalité© Hannibal Hanschke Source: Reuters

Les agressions à caractère sexuel et les vols qui ont été commis à Cologne et dans 12 autres Länder allemands le soir de la Saint-Sylvestre seraient une «nouvelle forme de criminalité», estime un rapport de la police allemande cité par la presse.

Les chaînes de télévision allemandes WDR et NDR, ainsi que le journal Süddeutsche Zeitung annoncent que les attaques (vols et agressions à caractère sexuel) étaient bien plus répandues que ce que l’on pouvait penser en se basant sur un document secret qu’aurait préparé le Bureau fédéral de police criminelle à l’intention du ministère allemand de l’Intérieur.

Les suspects étaient des hommes, âgés de 17 à 30 ans, Marocains, Algériens et Tunisiens de souche, alors que les victimes étaient presque toutes des femmes, détaillerait le document.

Les fait précis des différents suspects seraient aussi difficile à identifier étant donné que chaque Land les a qualifiés à sa façon, avec sa propre terminologie pour les décrire.

Par exemple, dans le Bade-Wurtemberg, les suspects étaient «un Américain et un Algérien» et d’autres qui «semblaient avoir l’air arabe», alors qu’en Hesse, les victimes affirment que leurs assaillants étaient «d’apparence nord-africain/arabe/d’Europe du Sud et de l’Est».

La Rhénanie du Nord-Westphalie a décrit les criminels présumés comme des personnes ayant «l’apparence d’immigrés» et d’«étrangers».

Ce rapport répertorierait les infractions à caractère sexuel, notamment 27 attaques en Bavière, 31 en Hesse, 11 à Brême et six à Berlin, de même que les vols et tentatives de vols, en dénombrant 195 à Hambourg et 1 076 dans la région de Rhénanie du Nord-Westphalie.

D’autres régions ont également signalé des dizaines d’agressions. Parmi ces régions figurent la Basse-Saxe, le Brandebourg, la Saxe, la Rhénanie-Palatinat et la Sarre.

En savoir plus : Une ville allemande décide d'interdire l'accès de sa piscine aux migrants de sexe masculins

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»