Une ville allemande décide d'interdire l'accès de sa piscine aux migrants de sexe masculins

© capture d'écran Twitter

La mesure décidée à Bornheim, ville située dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest de l'Allemagne) fait suite à des plaintes pour harcèlement sexuel impliquant des migrants.

Le 15 janvier, un porte-parole des autorités locales de Bornheim a déclaré que les demandeurs d'asile de sexe masculin âgés de plus de 18 ans étaient désormais frappés d'une interdiction d'entrée à la piscine municipale.

Rapportée par le quotidien The Local, cette décision a été prise après le dépôt de six plaintes contre des migrants, dont le comportement a été qualifié de «sexuellement offensif», et a pour but de «faire comprendre aux hommes que les droits des femmes en Allemagne sont inviolables», a-t-il précisé.

Il a en outre fait savoir que des fonctionnaires de la ville s'étaient déplacés personnellement à la piscine afin de notifier cette interdiction à trois réfugiés. Selon lui, la révocation de cette mesure sera effective une fois que le message aura été compris par les demandeurs d'asile, ajoutant que sa levée sera décidée en fonction de l'évaluation des travailleurs sociaux chargés de sensibiliser les réfugiés à ces problématiques.

A Munich, pas d'interdiction mais de la prévention 

En Bavière, les piscines ont publié des dépliants avec des instructions illustrées sous forme de bande dessinée indiquant le comportement que doivent suivre les migrants. Les documents en question sont disponibles dans plusieurs langues, dont l'arabe, le français, le pachtoune et le somali. Un accent particulier est mis sur l'interdiction du harcèlement physique et verbal des femmes. Une image représente, entre-autres, un avis d'interdiction sur une main tendue voulant toucher une femme en bikini .

Un porte-parole de la ville de Munich a déclaré à l'agence de presse allemande DPA qu'en 2013, les fonctionnaires de la ville avaient déjà conçu des tracts en raison de l'accroissement des problèmes de ce type recensés dans les 18 piscines publiques de la ville. «La règle de base du respect pour les femmes n'est malheureusement pas respectée par tous nos nageurs. Voilà pourquoi l' indication est explicite à ce sujet», a-t-il en outre ajouté. 

Lors du Nouvel An, l'Allemagne a été secouée par une vague d'agressions sexuelles impliquant des migrants et des résidents étrangers notamment dans la ville de Cologne. Une situation qui préoccupe particulièrement les femmes mais également les migrants qui ont peur de devenir des boucs-émissaires. Pour l'heure, le climat reste tendu au sein de la classe politique allemande dont une partie exige de la chancelière Angela Merkel, un durcissement de sa politique migratoire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales