Oliver Stone à propos de Poutine : «J'admire sa discipline, son humilité, son dévouement au travail»

Oliver Stone à propos de Poutine : «J'admire sa discipline, son humilité, son dévouement au travail»© SHOWTIME / YouTube
Vladimir Poutine et Oliver Stone

Peu avant la sortie de son film-documentaire sur le président russe, le réalisateur américain s'est confié à la presse. Réfutant toute complaisance envers Vladimir Poutine, Oliver Stone lui reconnaît de multiples qualités.

«J'admire sa discipline, son habileté à faire [son travail] encore et encore, 16 ans durant, son endurance, sa façon de travailler», confie le célèbre réalisateur américain Oliver Stone au New York Times, à propos de Vladimir Poutine. Interrogé sur sa manière de voir le maître du Kremlin, avec qui il a passé près de 20 heures afin de réaliser son documentaire The Putin Interviews, le cinéaste le compare à l'un des anciens locataires de la Maison Blanche : «Il me rappelle Jimmy Carter, dévoué à son travail.»

Dans un autre entretien, cette fois au New York Post, Oliver Stone attribue une autre qualité au maître du Kremlin : l'humilité. «Il conduit sa propre voiture et réfléchit comme un joueur d'échecs», fait-il également remarquer.

Cette relative admiration pour le chef de l'Etat russe n'a, semble-t-il, pas fait oublier au réalisateur son rôle d'intervieweur critique. «Je pense l'avoir défié», assure-t-il au New York Times. «Vous pouvez penser que je suis une poule mouillé, mais non, je pense bien l'avoir défié», poursuit-il, avant d'ajouter que l'épreuve que représentait l'interview s'était montrée toujours plus exigeante au fur et à mesure des entretiens.

Avec The Putin Interviews, produit par la chaîne Showtime, Oliver Stone entend faire connaître au public américain le point de vue du dirigeant russe sur de nombreux sujets d'actualité, de l'affaire Snowden à la supposée ingérence de Moscou dans l'élection américaine. «Monsieur Poutine est l'un des dirigeants les plus importants du monde, d’autant que les Etats-Unis l’ont qualifié d'ennemi – de grand ennemi –, je pense qu’il est important d’entendre ce qu’il a à dire», avait récemment confié le cinéaste américain au journal australien The Sydney Morning Herald.

Des extraits du film, qui sortira le 12 juin, ont déjà été déjà diffusés par Showtine : on y voit Vladimir Poutine s'exprimer sans langue de bois sur des sujets aussi bien graves que légers.

Lire aussi : Le nouveau film d’Oliver Stone donne la parole à Vladimir Poutine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.