Des manifestants se déguisent en requin contre la consommation d'ailerons à Hong Kong (IMAGES)

- Avec AFP

Des manifestants se déguisent en requin contre la consommation d'ailerons à Hong Kong (IMAGES) Source: AFP
Manifestation à Hong-Kong contre la pêche au requin

Plusieurs dizaines de militants se sont déguisés en requins sanguinolents pour protester contre leur «massacre» devant un des restaurants les plus populaires de Hong Kong, qui sert une succulente soupe d'ailerons.

«Quand on arrêtera d'en acheter [des ailerons], les massacres [de requins] aussi pourront cesser», ont scandé une trentaine de manifestants parmi lesquels figuraient des enfants, le 10 juin à Hong-Kong. Ils protestaient contre la consommation et l'achat des ailerons de ces poissons menacés.

Des manifestants se déguisent en requin contre la consommation d'ailerons à Hong Kong (IMAGES)© Reuters

«Couper les ailerons des requins est quelque chose de très cruel que beaucoup de gens pratiquent, donc nous sommes en train d'essayer de faire en sorte qu'une chaîne de restaurants arrête d'en vendre», a déclaré à l'AFP Narnie Hockings, 11 ans, avant d'enfiler son déguisement de prédateur des mers.

Des manifestants se déguisent en requin contre la consommation d'ailerons à Hong Kong (IMAGES) Source: Reuters

La chaîne Maxim's a répondu en expliquant que les ailerons de requins qu'elle proposait provenaient d'une espèce qui n'est pas considérée en danger et que leur consommation avait chuté de façon significative dans ses établissements depuis 2010, lorsqu'ils ont commencé à promouvoir des menus n'en comportant pas.

Des manifestants se déguisent en requin contre la consommation d'ailerons à Hong Kong (IMAGES) Source: Reuters

Les manifestants ont également déversé un sac de faux ailerons de requins coupés de leurs costumes, près de l'endroit où attendaient des clients pour déjeuner.

Plus de 70 millions de requins sont tués chaque année, selon la World Wildlife Foundation. L'appétit insatiable des consommateurs asiatiques pour leur chair, leur huile, leur peau ou même leur foie, a fait des requins une cible de plus en plus recherchée des pêcheurs. Leur pratique la plus décriée, qui consiste à couper les ailerons et à rejeter à la mer les squales amputés vivants, a été formellement interdite, même si elle subsiste encore dans certaines zones de l'océan Indien ou du Pacifique.

Lire aussi : G7 : des militants se déguisent en dirigeants des grandes puissances se gavant de spaghettis (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»