Nadia Savtchenko s'insurge «contre les youpins» qui «dominent» l'Ukraine

Nadia Savtchenko s'insurge «contre les youpins» qui «dominent» l'Ukraine© Valentyn Ogirenko Source: Reuters
Nadia Savtchenko

Lors d'un entretien télévisé, la député ukrainienne et égérie de la cause nationaliste Nadia Savtchenko, a affirmé que les juifs occupaient «80% du pouvoir» dans le pays et assuré qu'elle était «contre les youpins».

Dans une interview télévisée sur la chaîne News One diffusée le 25 mars, Nadia Savtchenko a été interrogée par le journaliste sur «la domination juive sur l'Ukraine». 

«Si les gens en parlent, alors cela signifie qu'ils ont raison. [...] Oui, nous devons voir qui a vraiment du sang ukrainien parmi ceux qui sont au pouvoir et en parler. Nous devons réfléchir et agir», a-t-elle répondu. 

Interrogée en réaction à ses propos le 27 mars sur la chaîne 112, Nadia Savtchenko a indiqué ne «rien [avoir] contre les juifs», mais être «contre les youpins». «Il n'y a pas de mauvais peuple mais il y a des mauvaises personnes dans tous les peuples», a-t-elle expliqué, avant d'assurer que l'Ukraine n'était pas antisémite étant donné que «les juifs représentent 2% de la population mais occupent 80% du pouvoir». 

L'ancienne pilote militaire ukrainienne Nadia Savtchenko, devenue députée dans son pays après avoir passé deux ans en détention en Russie, a lancé son propre mouvement politique d'opposition au président Petro Porochenko.

Elle avait été condamnée à une peine de 22 ans de prison en Russie pour avoir fourni à l'armée ukrainienne la position de deux journalistes de la télévision publique russe, tués par un tir de mortier en juin 2014 dans l'est de l'Ukraine. Elle a finalement été échangée fin mai contre deux Russes emprisonnés en Ukraine et a pu rentrer à Kiev, où elle a été accueillie en héroïne.

Lire aussi : Savtchenko à Moscou pour soutenir des nationalistes ukrainiens accusés d'avoir tué 30 militaires

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales