Philippines : le groupe islamiste Abou Sayyaf publie la vidéo de l'exécution d'un otage allemand

- Avec AFP

Philippines : le groupe islamiste Abou Sayyaf publie la vidéo de l'exécution d'un otage allemand
Photo de l'Allemand Jürgen Kantner en 2009, © Mustaga Abdi / AFP

Les islamistes philippins d'Abou Sayyaf ont décapité Jürgen Kantner, otage de nationalité allemande. La vidéo publiée par le groupe terroriste islamiste confirmerait les informations préliminaires dont le gouvernement des Philippines semble disposer.

Les islamistes philippins d'Abou Sayyaf ont exécuté un septuagénaire allemand enlevé l'an dernier dans le sud des Philippines, a rapporté ce 27 février 2017 le SITE Intelligence Group, spécialisé dans la surveillance des sites internet islamistes.

Une vidéo montre un membre d'Abou Sayyaf, spécialisé dans les enlèvements crapuleux, en train d'assassiner Jürgen Kantner avec un couteau, ajoute SITE. Ces images semblent confirmer les rapports préliminaires reçus par le gouvernement sur le fait que l'otage allemand de 70 ans avait été tué.

Abou Sayyaf, accusé d'être à l'origine des pires attaques terroristes de l'histoire de l'archipel, avait exigé le versement d'une rançon de 30 millions de pesos (560 000 euros) avant le 26 février 2017 pour libérer son otage.

Enlèvements et demandes de rançons

L'armée philippine avait annoncé le 7 novembre 2016 avoir découvert le voilier de Jürgen Kantner, dérivant dans les eaux du sud de l'archipel. La dépouille de sa compagne, Sabine Merz, mortellement blessée par balle, avait été découverte à bord.

Le couple avait déjà été enlevé en 2008 par des pirates somaliens dans le golfe d'Aden et retenu en otage pendant 52 jours. L'AFP avait interviewé le couple en 2009 au sujet de cette épreuve et Jürgen Kantner avait expliqué qu'il ne renoncerait jamais à naviguer.

Basé dans les îles reculées du sud des Philippines où la majorité des habitants sont musulmans, le groupe Abou Sayyaf a prêté allégeance à Daesh.

Il a extorqué des millions de dollars de rançon en enlevant des otages étrangers et chrétiens. De plus, les analystes jugent qu'il s'agit plus d'un groupe crapuleux que d'un mouvement idéologique.

Abou Sayyaf avait déjà exécuté deux Canadiens, en avril et en juin 2016, lorsque les millions de dollars de rançon demandés ne lui avaient pas été versés.

Le groupe terroriste islamiste qui sévit dans le sud des Philippines est une ramification extrémiste de l'insurrection séparatiste musulmane qui a fait plus de 100 000 morts depuis les années 1970 dans ce pays d'Asie du Sud-Est composé à très grande majorité de catholiques fervents. Considéré comme une organisation terroriste par Washington, il a été fondé au début des années 1990 avec des financements du réseau Al-Qaïda.

En 2014, les islamistes d'Abou Sayyaf avaient enlevé un autre couple d'Allemands sur leur yacht, toujours dans le sud des Philippines. Ils les avaient relâchés six mois plus tard en affirmant avoir obtenu la rançon de 250 millions de pesos (4,6 millions d'euros) qu'ils réclamaient.

Lire aussi : «Idiots ! Fils de p...!» : Rodrigo Duterte condamne des policiers à se battre contre Abou Sayyaf

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales