Un groupe islamiste exécute un otage canadien aux Philippines

Source: Reuters

La demande de rançon de 300 millions de pesos philippins (environ 5,7 millions d'euros) par le groupe islamiste Abou Sayyaf étant restée sans réponse, le Canadien John Ridsdel a été exécuté.

Dans une vidéo en ligne, les otages canadiens Robert Hall et John Ridsdel avaient affirmé qu’un membre de leur groupe serait décapité si une rançon substantielle n’était pas versée au groupe de terroristes philippins Abou Sayyaf avant le 25 avril.

Agé de 68 ans, John Ridsdel a d'abord été journaliste à la CBC et au Calgary Herald dans les années 1980, selon le National Post. Ses fonctions au sein de l'entreprise minière TVI l'avaient conduit aux Philippines.

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau s’est dit «outré» par l’annonce de l'exécution de l’homme de 68 ans : «Le Canada condamne sans réserve la brutalité des ravisseurs et cette mort inutile. La responsabilité de ce meurtre commis de sang-froid revient entièrement au groupe terroriste qui a pris la victime en otage.»

Lire aussi : La famille d’un journaliste américain décapité par Daesh attaque la Syrie en justice

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales