La Chine a saisi une sonde sous-marine américaine en mer de Chine méridionale

La Chine a saisi une sonde sous-marine américaine en mer de Chine méridionale© Martin Petty Source: Reuters
Une frégate chinoise

La Chine s'est emparée d'une sonde sous-marine américaine déployée en mer de Chine méridionale. Le Pentagone a indiqué qu'une plainte officielle avait été déposée et que les Américains voulaient récuperer la sonde.

Le Pentagone a indiqué le 16 décembre qu'un navire de guerre de la marine chinoise s'est emparé le jeudi 15 décembre d'une sonde sous-marine américaine utilisée pour mesurer la salinité et la température de l'eau. 

La sonde était opérée par des civils bien qu'elle appartienne à la marine de guerre américaine. 

L'USNS Bowditch, un navire océanographique de la marine américaine devait récuperer deux sondes sous-marines déployées dans les eaux internationales de la mer de Chine méridionale lorsqu'un navire de guerre chinois a pris les Américains de vitesse et s'est emparé de l'une des sondes américaines.

Des responsables américains de la Défense ont par ailleurs exposé que les Etats-Unis n'auraient pas reçu de réponse de la part des Chinois après avoir indiqué par radio que la sonde sous-marine était une propriété américaine. 

Un porte-parole du Pentagone, le capitaine Jeff Davis a pour sa part indiqué que les États-Unis ont déposé une plainte diplomatique officielle au sujet de l'incident. Jeff Davis a martelé : «[La sonde] est à nous. [La sonde] est clairement marquée comme étant la nôtre. Nous aimerions la récuperer, et nous aimerions que cela ne se reproduise pas». 

De son côté, l'ambassade chinoise à Washington a déclaré qu'elle n'avait aucun commentaire à faire dans l'immédiat.

La salinité et la température de l'eau sont des facteurs déterminants dans la propagation du son en milieu marin. Leur connaissance précise est indispensable pour l'utilisation des sonars ou aux sous-marins pour mieux étouffer le bruit de leur déplacement. Il s'agit d'informations cruciales, en particulier pour la flotte des sous-marins américains.

La mer de Chine méridionale, une zone convoitée et disputée

Les navires américains de recherche océanographique sont fréquemment surveillés par les autorités chinoises qui suspectent une utilisation de ces navires à des fins d'espionnage.

De vastes portions de la mer de Chine méridionale sont revendiquées par les pays limitrophes (Chine, Philippines, Vietnam, Malaisie, Indonésie, Brunei, Singapour). Pékin a aménagé toute une série d'îlots pour appuyer militairement ses revendications tandis que les Américains patrouillent régulièrement au large de ces installations au nom de la liberté de navigation dans cette zone stratégique.

La marine américaine insiste sur son droit d'opérer dans toute la région, y compris dans les zones proches des nouveaux avant-postes chinois. Les États-Unis se sont ainsi engagés à renforcer leur présence militaire et ont mené des patrouilles navales et des exercices militaires en mer de Chine méridionale.

Lire aussi : «Alors que l'Amérique fait pivot vers l'Asie, la Russie et la Chine doivent coopérer davantage»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage