«Les juifs sont-ils des gens ?» CNN déforme les propos d'un invité et fait scandale

«Les juifs sont-ils des gens ?» CNN déforme les propos d'un invité et fait scandale © Russell Boyce Source: Reuters
Les locaux de CNN aux Etats-Unis

Les téléspectateurs de CNN se sont largement indignés sur Twitter après que la chaîne ait réalisé un bandeau reprenant des propos questionnant l'humanité des juifs, propos injustement attribués au soutien de Donald Trump dont il était question.

Durant une émission de CNN qui s'est tenue le 21 novembre, portant sur certains soutiens controversés de Donald Trump dont Richard Spencer, le fondateur du mouvement américain de la droite alternative, des propos s'interrogeant sur le caractère humain des juifs lui ont été prêtés. Ainsi, un bandeau d'information a été placé à l'écran sur lequel on pouvait lire : «Le fondateur de la droite alternative se demande si les juifs sont des gens».

Richard Spencer a donné une conférence quelques jours auparavant durant laquelle il a abordé le problème de la presse, qu'il a qualifié de «lügenpresse», un terme allemand signifiant «presse à mensonges», qui est notamment devenu l'un des mots d'ordre du mouvement anti-immigration Pegida. Le fondateur de la droite alternative a expliqué que si la plupart des grands médias s'étaient attaqués à Donald Trump durant la campagne présidentielle, c'était afin de protéger les «intérêts juifs».

Lire aussi : La Maison Blanche abandonne la promesse de campagne de Trump sur le fichage des musulmans

«On se demande si ces personnes sont vraiment des individus, ou alors des golems sans âme», a-t-il ajouté, comparant alors les journalistes et commentateurs politiques à la créature mythologique juive, créée par les israélites afin de les protéger.

Mais la rédaction de CNN a mécompris cette déclaration, pensant que Richard Spencer parlait des juifs, et non des journalistes. Les réactions des internautes, estimant que la chaîne d'information américaine légitimait l'interrogation sur l'humanité des juifs, n'ont pas tardé à inonder le réseau social Twitter de reproches et autres commentaires sarcastiques.

«Je me pince, je suis une vraie personne !», a posté la journaliste Hadas Gold.

Lire aussi : Donald Trump : le top 10 de ses déclarations les plus fracassantes

«Hey CNN, j'espère vous résoudrez ce débat sur l'humanité des juifs plus vite que vous n'avez trouvé l'avion malaysien», a sarcastiquement déclaré une humoriste.

«Nous existons vraiment, et nous allons vous faire très mal aux fesses, nazis», a écrit un internaute très remonté.

Face aux réactions, le présentateur de l'émission a admis que le bandeau était «inacceptable» et «horrible», affirmant qu'il allait en parler à son équipe afin qu'un tel incident ne se produise plus. Aucune explication n'a néanmoins été donnée concernant le contresens réalisé avec la déclaration de Richard Spencer.

La droite alternative a soutenu la candidature de Donald Trump bien qu'ayant des positions plus radicales que celles du président élu, concernant les immigrés, ou encore les musulmans. Ce soutien a parfois été encombrant pour le candidat républicain, à tel point qu'il a notamment dû prendre ses distances avec le soutien apporté par le judéophobe David Duke.

Lire aussi : Pas encore lancée, la version française d’un site pro-Trump a déjà conquis Marion Maréchal Le Pen

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.