La Maison Blanche abandonne la promesse de campagne de Trump sur le fichage des musulmans

La Maison Blanche abandonne la promesse de campagne de Trump sur le fichage des musulmans© ALEX WONG / GETTY IMAGES / NORTH AMERICA
Le désormais chef de cabinet de la Maison Blanche, Reince Priebus, ici durant la campagne présidentielle, en juillet 2016

Le chef de cabinet de la Maison Blanche a renié le projet de ficher les Américains en fonction de leur religion, qui avait été porté par Donald Trump durant la campagne présidentielle et devait permettre de prévenir d'éventuels attentats islamistes.

«Nous n'allons pas avoir de registre basé sur la religion». Interrogé par la chaîne NBS sur la promesse de campagne de Donald Trump de ficher les musulmans présents aux Etats-Unis, dimanche 20 novembre, Reince Priebus, le futur chef de cabinet de la Maison Blanche choisi par Donald Trump, a dissipé toute ambiguïté, annonçant clairement l'abandon de ce projet.

Selon le conseiller du nouveau président élu, également dirigeant du parti républicain, le message porté par cette proposition controversée serait néanmoins toujours défendu par le bureau ovale : «Je pense que ce que nous essayons de faire est de dire qu'il y a certaines personnes, certainement pas toutes [...], qui sont radicalisées».

Le plan de création d'un fichier des musulmans vivant aux Etats-Unis avait été évoqué par le candidat républicain dans une vidéo, au lendemain des attentats de Paris de novembre 2015, et visait à prévenir des attaques terroristes islamistes.

L'abandon de cette proposition, annoncé par Reince Priebus, succède à quelques renoncements de mesures de campagne de Donald Trump, depuis l'élection de celui-ci à la Maison Blanche. Le nouveau président élu a en effet tenu des propos, lors de son interview par la chaîne CBS du 11 novembre, laissant penser qu'il ne supprimerait pas totalement le système d'assurance-maladie «Obamacare», ou que le mur qu'il compte construire le long de la frontière mexicaine ne couvrirait pas nécessairement l'intégralité de celle-ci, des clôtures pouvant être prévues pour certaines zones.

Lire aussi : Transition à la Maison-Blanche : Donald Trump continue son casting et recrute des durs

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Qui est pour vous le principal fossoyeur de la gauche en 2017 ?

Résultats du sondage