Un commerçant allemand condamné par la justice pour avoir comparé les réfugiés à des chiens

Un commerçant allemand condamné par la justice pour avoir comparé les réfugiés à des chiens© Compte Twitter TV Oberfranken
Capture d'écran du panneau «les demandeurs d'asile doivent rester à l'extérieur» affiché par le commerçant condamné par la justice

La justice allemande a condamné un boutiquier allemand de la ville de Selb pour avoir affiché un pancarte comparant les demandeurs d'asiles à des chiens et leur interdisant l'accès à son échoppe. Les gestes anti-migrants se multiplient en Allemagne.

Un commerçant qui avait accroché un panneau anti-réfugiés sur la fenêtre de son magasin a été reconnu coupable d'incitation à la haine par un un tribunal de Wunsiedel, en Bavière. Il a été condamné à 1 800 euros d'amende. 

«Les demandeurs d'asile doivent rester à l'extérieur», pouvait-on lire sur le panneau en noir et blanc, avec une photo d'un chien haletant, allusion directe aux demandeurs d'asile. 

Selon le Nordbayerischer Kurier, le juge Roland Kastner a indiqué au tribunal que l'accusé aurait pu faire valoir la liberté d'expression s'il n'y avait pas eu l'image du chien. 

L'accusation a néanmoins réclamé une amende plus élevée pour le commerçant de la ville de Selb, arguant que le terme Asylanten utilisé par le boutiquier pour désigner les réfugiés était en soi discriminant.

«Je n'imaginais pas les conséquences négatives pour la ville de Selb et pour le monde des affaires», a déploré le commerçant dans une lettre adressée au maire de la ville dans laquelle il a tenté de se justifier en se défendant d'être raciste ou d'extrême-droite.

L'avocat de la défense a affirmé que le signe n'était pas malveillant et a déclaré que son client ne pouvait être considéré comme raciste puisqu'il entretenait une relation avec une femme russe depuis dix ans et avait des amis étrangers.

Le commerçant avait retiré le panneau lorsque la nouvelle s'était propagée en août dernier et que des réactions de colère avaient fait leur apparition. Des excréments avaient notamment été jetés sur la vitre de son échoppe et des inconnus avaient tenté de saboter sa voiture.

Lire aussi : «L'immigration tue !» : La campagne choc d'activistes anti-migrants allemands

Le ministère allemand de l'Intérieur a publié un rapport qui met en lumière l'augmentation des attaques contre les demandeurs d'asile. 

L'opinion allemande semble de plus en plus rétive à l'accueil des migrants. Près d'un million d'entre eux sont entrés en Allemagne en 2015, posant un défi sans précédent au gouvernement d'Angela Merkel et déclenchant de très vives crispations.

Lire aussi : Politicien allemand à RT : «Tant que nous ferons des guerres, les réfugiés continueront de venir»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales