La Tunisie arrête deux Américains qui auraient préparé des attentats à la frontière avec l'Algérie

La Tunisie arrête deux Américains qui auraient préparé des attentats à la frontière avec l'Algérie© FETHI BELAID Source: AFP
Les forces de sécurité tunisienne

Deux ressortissants américains convertis récemment à l'Islam ont été arrêtés par la police tunisienne à Jendouba, au nord-est de la Tunisie, près de la frontière avec l'Algérie. Ils étaient soupçonnés de préparer des attentats terroristes en Tunisie.

Selon Mosaïque FM, la police tunisienne a procédé à l'arrestation de deux frères américains convertis à l'Islam dans la région de Jendouba, au nord-est de la Tunisie, près de la frontière avec l'Algérie. Les deux hommes étaient soupçonnés de préparer des attaques terroristes dans le pays.

Ils louaient une maison dans la région et avaient en leur possession un ordinateur, des plans d’attentats terroristes, ainsi que des documents appelant à la violence, au terrorisme et au djihad. Les deux suspects n'ont pas nié leurs intentions qui se résument, selon eux, à «appliquer la Charia».

Des unités spécialisées de la police tunisienne ont assuré leur transfert devant le pôle judiciaire antiterroriste de Tunis.

Le 18 octobre, le président tunisien avait annoncé une prolongation de trois mois de l'état d'urgence, «sur tout le territoire tunisien», soit jusqu'au mois de janvier 2017. Le pays vit en état d’urgence continu depuis l’attentat contre un bus de la garde présidentielle à Tunis, le 24 novembre 2015. 

Le 19 octobre, les forces de sécurité avaient réussi à déjouer un attentat terroriste visant un bus de transport pour les voyageurs à l’aéroport de Monastir, au sud de Tunis. 

Le pays avait été la cible d'attaques de Daesh, en mars et juin 2015, respectivement au musée du Bardo à Tunis ainsi que sur une plage et dans un hôtel de Sousse. Soixante personnes, dont 59 touristes étrangers, avaient péri dans ces attaques terroristes.

Lire aussi : Mur entre l'Algérie et le Maroc : une vieille tendance régionale (CARTE)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales