Le patriarche Kirill assiste à une veille à l’église orthodoxe russe de Londres

- Avec AFP

Ce samedi, le 15 octobre, le patriarche Kirill célèbre un office religieux dans l’église orthodoxe russe de Londres à l'occasion de sa visite historique de quatre jours au Royaume-Uni alors que les relations entre Londres et Moscou sont au plus bas.

C'est la première fois que le patriarche se rend dans ce pays où il doit rencontrer le 18 octobre la reine Elizabeth II et l’archevêque de Canterbury, Justin Welby.

La visite du patriarche, qui est un grand supporter du président russe Vladimir Poutine, marque le 300e anniversaire de la présence de l’Eglise orthodoxe russe dans les îles britanniques.

Le directeur des relations extérieures de l’Eglise orthodoxe russe, avait souligné le 14 octobre dans une interview donnée à l'agence russe RIA Novosti que la venue de Kirill allait «aider nos deux peuples à renforcer leurs liens de confiance mutuelle».

Les relations entre la Russie et le Royaume-Uni «ne sont pas les meilleures» en ce moment, a ajouté le métropolite Ilarion.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, a appelé cette semaine à manifester devant l'ambassade de Russie à Londres pour protester contre le rôle de Moscou en Syrie.

Lors d'un débat au Parlement britannique, plusieurs députés ont accusé la Russie de commettre des «crimes de guerre» en Syrie. Andrew Mitchell, ancien secrétaire d’Etat au Développement international, a même comparé l'action des Russes à celle des nazis pendant la Guerre d'Espagne dans les années 1930.

Le ministère russe de la Défense a réagi en dénonçant l'«hystérie russophobe alimentée régulièrement par certains membres de l'establishment britannique».

Lire aussi : Boris Johnson appelle à manifester devant l'ambassade de Russie... et se fait tacler !

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales