Arménie : tensions et affrontements à Erevan, un policier tué

© Reuters Source: Reuters

Un groupe armé qui avait pris en otage un poste de police a ouvert le feu tuant un policier, selon le chef de la police, tandis que les tensions se poursuivent dans la capitale arménienne.

Le policier a été touché par balle alors qu'il se trouvait dans sa voiture à environ 350 mètres du poste, a ajouté le chef de la police. 

Plus tôt, la Brigade de Sécurité Nationale arménienne avaient lancé un ultimatum aux hommes du groupe armé, leur sommant de se rendre aux autorités. 

Le 17 juillet, ce groupe d’hommes armés avait réussi à s’emparer d’un poste de police à Erevan, tuant un des policiers qui s’y trouvait et prenant sept autres fonctionnaires en otage. Les attaquants, qui occupent toujours les locaux, exigent la démission du président Serge Sarkissian et la libération d'un opposant politique du nom de Jiraïr Sefilian, arrêté en juin pour détention d'armes et projets d'attaques contre des bâtiments gouvernementaux et des centres de télécommunication de la capitale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales