Nigeria : un attentat-suicide tue au moins six personnes dans une mosquée de Damboa

Soldats nigérians Source: Reuters
Soldats nigérians

Six fidèles nigérians ont été tués lors des prières du matin ce vendredi 8 juillet dans un attentat-suicide contre une mosquée de Damboa, dans le nord-est du Nigeria. Une attaque imputée au groupe islamiste Boko Haram par l'armée nigériane.

Selon le colonel Sani Usman, porte-parole de l'armée du Nigeria, l'attaque a été perpétrée par «deux terroristes de Boko Haram» vers 5h15 du matin (04h15 GMT) dans la ville de Damboa, située à 90 kilomètres au sud-ouest de Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno.

«Le premier kamikaze a visé la grande mosquée de Damboa mais au vu des mesures de sécurité drastiques, il n'a pas pu y pénétrer. Évidemment déçu, il s'est fait exploser et a péri près de la grande mosquée», a fait savoir le colonel ajoutant qu’un autre kamikaze «avait réussi à pénétrer dans une autre mosquée plus petite et à faire exploser sa bombe, se tuant lui-même ainsi que six fidèles».

Depuis plusieurs mois, Boko Haram mène une campagne d'attentats contre les civils au Nigeria. Pour l'heure, l’activité du groupe terroriste et sa répression ont fait au moins 17 000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés depuis 2009.

Lire aussi : 22 morts dans un attentat suicide dans une mosquée de Maiduguri (nord-est) au Nigeria

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales