Nigeria : 22 morts dans un attentat suicide dans une mosquée de Maiduguri (nord-est)

- Avec AFP

© Google maps

22 personnes ont été tuées et 32 blessés dans un attentat suicide à l'intérieur d'une mosquée de la ville de Maiduguri (nord-est) mercredi, selon une source militaire et un membre de la force des milices civiles.

Deux femmes kamikazes se sont fait exploser tuant au moins vingt-deux personnes mercredi lors de la prière du matin dans une mosquée de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, ont annoncé à l'AFP des responsables des secours.

Le porte-parole de l'Agence de gestion des urgences de l'Etat de Borno, Abdullahi Omar, a confirmé l'attaque, sans donner de détails, tandis qu'une autre source de l'organisation a précisé que «pour le moment 22 morts sont confirmées ainsi que 35 blessés». 

Si l'attaque semble porter tous les signes d'une responsabilité de Boko haram, aucun groupe n'a pour l'instant revendiqué être à l'origine de l'attentat.

Cette attaque est la première depuis celle de la fin du mois de janvier au cours de laquelle 65 personnes avaient perdu la vie en périphérie de la ville.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales