De fausses informations concernant les attentats à Bruxelles circulent déjà sur internet

De fausses informations concernant les attentats à Bruxelles circulent déjà sur internet© Compte Twitter @RassdNewsN
Suivez RT en français surTelegram

Alors que plusieurs témoignages des attentats dans la capitale belge ont envahi les réseaux sociaux, il est très facile de se laisser tromper par les photos et les vidéos n’ayant pas de lien avec les attaques du 22 mars.

La fermeture des missions diplomatiques belges en Turquie

La chaîne télévisée CNN Turk a rapporté que, suite aux attaques, Bruxelles a fermé son ambassade et son consulat général en Turquie. Selon les journalistes, tous les rendez-vous ainsi que la délivrance de documents sont suspendus pour aujourd’hui et demain.

Cependant, joint par RT France, le ministère des Affaires étrangères de la Belgique a démenti cette information.

Les vidéos du moment de l’explosion à l'aéroport et dans le métro

Plusieurs médias internationaux, y compris Al Jazeera, DH et le DailyMail ont diffusé les images de ce qu’ils pensaient être le moment de l’explosion à l’aéroport de Bruxelles.

En réalité, cette vidéo a été filmée par une caméra de vidéosurveillance lors de l’attentat de l’aéroport de Domodedovo, à Moscou, le 24 janvier 2011, qui a fait 37 morts et 130 blessés.

Après avoir compris leur erreur, les journalistes ont supprimé les articles correspondants. Cependant, on pouvait toujours les voir sur le compte Twitter du média égyptien Raasd News Network. On peut en effet y voir que la date du 22 mars 2016 est indiqué comme étant la date de la vidéo. Plusieurs internautes ont également partagé ce message.

Une autre vidéo, faite à Moscou lors de l’un des attentats dans le métro, a été diffusée pour illustrer l’explosion dans la station bruxelloise de Maelbeek.

En savoir plus : des explosions frappent le métro bruxellois (VIDEOS CHOCS)

«Une explosion criminelle, rue de la Loi»

Alors que les démineurs ont fait exploser un colis suspect sur la rue de la Loi, au cœur du quartier des institutions européennes, les médias informaient «d’une explosion criminelle», déclenchant la panique parmi les internautes.

Evacuation du Palais Royal à Bruxelles

La chaîne de télévision belge RTBF a informé que le Palais Royal, dans le centre de Bruxelles, a été évacué à la suite des attentats. Les journalistes ont ajouté que le roi Philippe et la reine Mathilde étaient sous le choc après ces attaques, sans préciser s'ils se trouvaient au Palais Royal au moment des attentats.

Peu de temps après, le compte Twitter officiel de la monarchie belge a annoncé qu’aucune évacuation n’avait eu lieu.

Des fusillades dans plusieurs quartiers de Bruxelles

Alors que les premières informations concernant les attaques commençaient à faire surface, les internautes ont partagé des messages prétendant que des coups de feu ont été entendus dans le centre-ville, dans le quartier de Sablon, aussi que dans le nord de la ville, dans le quartier de Roodebeek.

Ainsi, un usager, Bahar Kimyongur a écrit sur son compte Twitter : «Urgent ! Fusillade au Sablon, quartier des antiquaires au cœur de Bruxelles». Il a cependant supprimé son message peu de temps après.

De fausses informations concernant les attentats à Bruxelles circulent déjà sur internet© Compte Twitter @Kimyongur

Les médias locaux ont démenti toutes ces informations.

Plusieurs explosions dans le métro de Bruxelles

Les autorités belges ont confirmé une explosion dans une rame de métro à 9h11 entre les stations Maelbeek et Arts-Loi. Néanmoins, pendant quelques heures on pouvait lire sur les réseaux sociaux qu'il y avait eu lieu au moins trois explosions. Ainsi, les médias et les internautes ont rapporté que les stations Schuman et Belgica ont été également touchées par d’autres attaques.

Alors que la plupart de messages ont ensuite été supprimés par leurs auteurs, on pouvait toujours trouver en quelques-uns sur Twitter. La plupart des médias ont corrigé leurs informations.

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix