FIFA : en 2015 plus d'un million de dollars de fonds se seraient tout simplement évaporés

Le siège de la FIFA à Genève.© Reuters. Source: Reuters
Le siège de la FIFA à Genève.

Environ un million de dollars provenant des fonds de la fédération internationale de football (FIFA) auraient disparu de la fédération de football du Guatemala l'an dernier, selon des sources et un audit interne obtenus par Reuters.

En 2015, la fédération de football du Guatemala (Fedefut) a reçu 8,24 millions de quetzales (1 million d'euros) via neuf dépôts de la FIFA s'étalant des mois de février à octobre, selon un document signé par le comptable de la fédération et obtenu par l'agence Reuters.

Le budget présenté par la Fedefut au début de l'année dernière avait totalisé environ 1,5 millions de dollars (1,35 millions d'euros), mais ne comprenait qu'environ 250 000 dollars (230 000 euros) de financement de la FIFA, tandis que les fonds restants des neuf dépôts ne sont pas inclus, selon des sources au sein de l'audit interne. 

Des dizaines de fonctionnaires de la FIFA dans le monde entier ont été accusés par les autorités américaines de corruption dans une enquête qui a fortement secoué le monde du sport, le FIFA-Gate. 

En savoir plus : Nouvelle vague d'arrestations de responsables de la FIFA en Suisse

Mercredi, le secrétaire général de la FIFA, le français Jérôme Valcke, a été licencié après avoir déjà été relevé de ses fonctions en raison de sa mise en cause dans une affaire de revente de billets au marché noir.

Par ailleurs, les deux patrons du foot mondial, Michel Platini (ex-président de l'UEFA) et Sepp Blatter (président de la FIFA) ont été suspendus le 21 décembre 2015 en raison du paiement controversé de 1,8 million d'euros de Blatter à Platini en 2011 pour un travail de conseiller sans contrat écrit.

En tout, 16 suspects hauts placés de la FIFA sont inculpés de racket organisé et d'autres infractions liées à des abus commis dans l'exercice de leurs fonctions, sur une longue période.

«Le niveau de trahison de la confiance dans cette affaire est véritablement révoltant et l'ampleur de la corruption présumée est inconcevable», avait déclarée en décembre la ministre de la Justice américaine Loretta Lynch.

Pour rappel, une première série d'inculpations avait été lancée par les Etats-Unis au début de l'été 2015. Plusieurs responsables de l'institution basée à Zurich sont suspectés de s'être livrés à des activités de corruption durant des années. 

Lire aussi : Scandale FIFA, la Suisse autorise l'extradition vers les Etats-Unis d'un autre haut responsable

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales