Gaz lacrymogène et canons à eau contre les manifestants de PEGIDA à Cologne

Plusieurs milliers de supporters du mouvement allemand contre l’islamisation PEGIDA se sont ressemblés devant la gare principale de Cologne pour protester contre le harcèlement sexuel perpétré par les migrants la nuit du 31 décembre.

Réunis à Cologne, sur les lieux où les faits de harcèlement sexuel se sont produits le 31 décembre, les manifestants scandaient le slogan : «Rapefugees not welcome».

La veille, les Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident (PEGIDA), avaient appelé à un rassemblement sous le mot d'ordre «PEGIDA protège».

La police allemande a utilisé du gaz lacrymogène ainsi que des canons à eau afin de disperser les manifestants. Elle aurait décrété que le rassemblement était terminé après avoir reçu des bouteilles et des pétards, rapporte l'agence de presse française AFP.

Les attouchements sexuels dont une dizaine de femmes ont été victimes ont provoqué un vif émoi dans toute l'Allemagne. A tel point que le chef de la police de la ville, Wolfgang Albers, a été suspendu de ses fonctions.

«On ne fait plus confiance au chef de la police de Cologne. Sa suspension de ses fonctions est un bon moyen de regagner la confiance de la population», a déclaré le directeur du syndicat de la police, Ernst Walter.

La maire de Cologne, Henriette Reker, a, elle aussi, critiqué le chef de la police de sa ville.

«En tant que maire de Cologne, je ne peux pas accepter que je reçoive l’information sur les origines des suspects par les médias. Je dois conclure que la police a une tout autre image de ce qui s’est passé le 31 décembre. […] La confiance envers le chef de la police de Cologne a disparu», a-t-elle précisé.

Pourtant, d’après les révélations du journal allemand Bild, les policiers auraient reçu l’ordre de ne pas ébruiter les crimes perpétrés par les migrants lors de la nuit de Saint-Sylvestre à Cologne «pour ne pas provoquer une explosion sociale et des manifestations».

Lire aussi : Les policiers allemands auraient reçu l’ordre de ne pas parler des crimes du Nouvel An

En ce qui concerne les résultats de l’enquête, la police allemande déclare que 31 suspects ont été identifiés, dont 18 demandeurs d’asile. 

Violences à Cologne

PEGIDA ne faiblit pas 

Alors que l'Allemagne a connu en 2015 une vague migratoire sans précédent, le mouvement PEGIDA a toujours revendiqué, depuis sa création, son attachement à la protection des frontières allemandes. Il met notamment en relation le flux migratoire incontrôlable et le danger d'islamisation progressive que cela pourrait engendrer, l'immense majorité des migrants provenant de pays musulmans. 

Source: Reuters

Le 30 décembre, l'hymne du mouvement PEGIDA, intitulé Gemeinsam sind wir Stark [Ensemble, nous sommes forts], produit par «Peggy Sounds» en l'honneur du premier anniversaire du mouvement, est devenu numéro un des téléchargements sur le site Amazon, après être resté 4 jours dans le top 10. 

En savoir plus : Amazon reverse aux réfugiés les bénéfices faits sur l'hymne de PEGIDA qui cartonne en ligne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales