Une candidate à la mairie de Cologne poignardée par un anti-migrants

Les lieux des faits© Wolfgang Rattay Source: Reuters
Les lieux des faits

La victime, qui gérait la prise en charge de réfugiés à la ville de Cologne, a reçu un coup de couteau à la gorge, alors qu'elle faisait campagne. L'attaque survient à la veille de l'élection municipale et aurait «une motivation raciste».

Ce samedi, Henriette Reker a été la cible d'une attaque à l'arme blanche sur un marché où elle faisait campagne. Elle présente «des blessures sérieuses» au cou, mais son état est stable, de source policière. Trois autres personnes ont également été légèrement blessées.

L'agresseur serait un homme d'une quarantaine d'années qui aurait signalé avoir «commis cet acte avec une motivation raciste», a expliqué un responsable de la police lors d'une conférence de presse. Le suspect a été interpellé après les faits.

Aller plus loin : Pegida fête sa première année d’une existence chaotique et émaillée de polémiques

Reker était l'une des favorites aux élections municipales de Cologne et se montrait très impliquée dans l'aide aux réfugiés. La candidate, indépendante, bénéficiait du soutien de l'Union chrétienne-démocrate, le parti d'Angela Merkel. C'est d'ailleurs à un stand de ce parti qu'a eu lieu l'agression.

L’Allemagne fait actuellement face à une importante vague de migrants, et attend 800 000 demandeurs d’asile cette année. La position d'Angela Merkel fait l'objet de critiques dans le pays.

En savoir plus : Allemagne: l'arrivée massive des migrants risque de faire grimper le taux de chômage

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales