Cameron n'imposera pas à ses ministre une campagne pour ou contre la sortie de l'Union européenne

Cameron n'imposera pas à ses ministre une campagne pour ou contre la sortie de l'Union européenne Source: Reuters
David Cameron

Certains ministres du gouvernement de David Cameron envisageaient, selon les médias britannique, de démissionner pour pouvoir faire campagne en faveur du Brexit.

David Cameron ne veut rien imposer. S'il confirme que le gouvernement qu'il dirige «aura un positionnement clair» quant au maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union européenne, le fameux Brexit. S'ils décident d'aller à l'encontre de la position officielle du Premier ministre, ces derniers pourront même rester en poste, a garanti David Cameron. «Les ministres seront libres sur le plan individuel de défendre un avis différent, tout en continuant à faire partie du gouvernement».

Sans se prononcer clairement en faveur du Brexit, plusieurs de ses ministres, dont la ministre de l'Intérieur Theresa May et le secrétaire au Foreign Office, Philip Hammond, ont exprimé des vues eurosceptiques. La question se posait de leur maintien au sein du gouvernement s'ils souhaitaient faire campagne pour une sortie de l'Europe. 

Selon le Guardian, l'annonce mardi après-midi de M.Cameron permettrait aussi «probablement d'éviter les démissions de plusieurs ministres», dont Iain Duncan Smith au Travail. La presse britannique avait relayé ces dernières semaines le souhait de plusieurs ministres eurosceptiques du gouvernement Cameron de pouvoir mener librement campagne pour un «Brexit».

David Cameron a promis d'organiser un référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE d'ici à la fin 2017 mais la consultation pourrait avoir lieu cet été voire dès le mois de juin, selon la presse britannique. Avant cela, le Premier ministre britannique va tenter d'obtenir des réformes de la part de ses partenaires européens. Un bon moyen pour lui de montrer que l'Europe peut se réformer et que le Royaume-Uni doit en faire partie. Angela Merkel, elle, s'est montrée plus réticentes sur les demandes anglaises.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»