Angela Merkel ne veut pas «céder sur les acquis européens» en négociant avec le Royaume-Uni

- Avec AFP

Angela Merkel et David Cameron© reuters Source: Reuters
Angela Merkel et David Cameron

La chancelière allemande a déclaré que l'Allemagne ne céderait pas sur les acquis de l'Union européenne pour que le Royaume-Uni y reste. David Cameron a, de son côté, annoncé qu'il soutiendrait le «oui» au Brexit si l'UE ne cède pas à ses exigences.

Angela Merkel a prévenu les Britanniques et les membres de l'Union européenne le 16 décembre lors d'un discours devant le Bundestag. Quelques jours avant un nouveau sommet européen où l'éventuelle sortie de la Grande-Bretagne sera discutée, elle a déclaré : «Nous voulons, d'un côté, arriver à un accord pour que le gouvernement britannique puisse faire campagne avec succès pour le maintien dans l'UE lors du référendum. Mais d'un autre côté, nous ne remettrons pas en question les acquis fondamentaux de l'intégration européenne».

Pour rappel, le Royaume-Uni veut renégocier les termes de son adhésion à l'Union européenne, d'ailleurs David Cameron a déjà présenté les réformes qu'il souhaite voir mises en oeuvre pour s’engager en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l'Union lors du référendum sur la question qui doit intervenir avant la fin 2017.

Il souhaite ralentir l’immigration en provenance de l’Union européenne et particulièrement celle des pays de l’Est. Selon les sondages, il s’agit là d’une des préoccupations majeures des Britanniques.

Angela Merkel a cependant affirmé que «l’Allemagne souhaite que la Grande-Bretagne soit durablement un partenaire actif au sein d’une Union européenne forte». Avant d’ajouter que sans Londres, l’UE «perdrait clairement de son poids».

Les pourparlers continuent entre l’UE et le Royaume-Uni, un accord devrait être trouvé en février selon le président du Conseil européen, Donald Tusk. 

En novembre dernier, le Premier ministre britannique avait adressé une lettre à Donald Tusk dans laquelle il précisait que si l'UE n'évoluait pas en direction de ses objectifs, cela entraînerait la sortie du pays de l'Union européenne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales