Journaliste infiltré chez Daesh à RT : les terroristes recrutent les enfants à partir de trois ans

© Capture d'écran de la video de RT

Le journaliste et réalisateur afghan Najibullah Quraishi a confié à RT comment les terroristes de Daesh recrutaient de très jeunes garçons et leur enseignaient à tuer et à faire le djihad.

Daesh s’étend vers l’est, de l’Irak et de la Syrie vers l'Afghanistan, profitant du retrait des troupes internationales menées par les Etats-Unis. L’Etat islamique est devenu tristement célèbre pour le recrutement d'enfants-soldats en Syrie et en Irak. Dorénavant, les extrémistes font de même en Afghanistan.

Ils ont ouvert un nombre de lieux d’entraînement où les enfants sont convertis en terroristes. On leur apprend à combattre, tuer et même préparer des attentats-suicides.

Entraînement des enfants

Le journaliste Najibullah Quraishi a risqué sa vie pour pénétrer sur le territoire contrôlé par Daesh. Il a réussi à y accéder en persuadant les extrémistes que leur histoire serait racontée. L'homme est revenu paralysé par la peur, craignant pour l’avenir de son pays natal.

D’après ses dires, les terroristes recrutent de très jeunes enfants, à partir de trois ans. Ils leur enseignent comment et contre qui mener le djihad. «Ce qui est choquant, c'est que tous les enfants connaissaient le nom de toutes les armes. Et tous savent  les utiliser», confie ainsi Najibullah Quraishi. Dans cette école un peu spéciale, il a eu l’impression que les enfants suivaient une formation depuis déjà bien longtemps.

Najibullah Quraishi

Le journaliste afghan a été incorporé à d'autres groupes terroristes, notamment aux Talibans. Mais il estime que Daesh est «le pire qu’il a jamais vu». «Leur présence détruira non seulement l’Afghanistan, mais aussi ses pays voisins», a-t-il conclu.

Najibullah Quraishi

La mission des Etats-Unis en Afghanistan, un échec ?

Les forces de sécurité afghanes n’ont pas réussi à contenir le terrorisme après le retrait des forces de l’OTAN l’année dernière, a confié à RT Khalil Nouri, co-fondateur de la Coalition des Stratégies du Nouveau Monde. La présence de l’Etat islamique aggrave une situation qui était déjà chaotique, ce qui souligne l’incapacité des Etats-Unis à apporter la paix en Afghanistan. «La mission de la coalition a échoué depuis le début, en 2001, quand ils ont établi la Fondation pour l’Afghanistan. Quand il y a une frontière non-contrôlée par les forces de sécurité, l’Afghanistan peut être déstabilisé. On n’a pas d'objectif à long terme pour la paix en Afghanistan», a déclaré Khalil Nouri.

En savoir plus : Afghanistan : Daesh se lance sur les ondes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales