L'OTAN accorde à la Turquie un systeme de defense aérien pour lui assurer plus de prévisibilité

Avions OTAN© reuters Source: Reuters
Avions OTAN

Ce vendredi, les alliés de l'OTAN ont décidé d'aider le Ankara à renforcer la sécurité de sa frontière avec la Syrie avec des avions et des navires et aussi éviter la répétition du scénario avec l'avion russe Su-24?

Il s'agit maintenant de déterminer quels seront les moyens engagés. Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'OTAN a déclaré à Reuters que «nous avons contenu d'un paquet de mesures» qui vise notamment a éviter d'autre tirs sur les avions russes. Il a aussi évoqué l'instabilité de la région et de la situation à la frontière turc-syrienne soulignant qu'il s'agissait là d'une mesure défensive. 

Pour rappel  la Turquie a abattu l'avion russe SU-24, fin novembre. Un acte qui a raviver les tensions entre les deux pays. L'avion aurait violé l'espace aérien turc, une explication démentie par Moscou.  Les responsables américains ont également considéré que la décision de la Turquie d'abattre l'avion militaire russe qui avait fait une brève incursion dans son espace aérien était «inutile et excessive».

A la suite de cette affaire la Russie a imposé des sanctions économiques contre la Turquie, interdisant à certains produits turcs l’accès à la Russie. L'OTAN prend un risque à envoyer de l'aide militaire à la Turquie, alors que cette dernière est soupçonnée de jouer un double-jeu et n'a pas clarifiée ses intentions.

Lire aussi : En abattant un avion russe, Ankara dit, à Moscou comme à Washington, non à une large coalition unie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales