Le Premier ministre turc critique envers les sanctions russes infligées à la Turquie

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu© Umit Bektas Source: Reuters
Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu

La Turquie attend des actions démontrant plus de sang-froid de la part de la Russie, a commenté le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu aux sanctions que la Russie a imposé à Ankara après le crash du SU-24 russe, abattu par les forces turques.

«Les intérêts économiques turcs ne seront pas les seuls à être touchés, la Russie a aussi des intérêts économiques en Turquie», a indiqué le Premier ministre.

Il a qualifié d’«illégal» d’attribuer à la Turquie la responsabilité du crash de l’avion russe. Comme l’homme politique turc a déclaré : «cela n’est pas conforme aux normes du droit international». Il a tenu à rappeler les «relations de bon voisinage entretenues entre la Turquie et la Russie».

Ahmet Davutoglu s’est également exprimé sur les coalitions antiterroristes. Il a mis en garde qu’un incident tel que celui qui est survenu avec le SU-24 peut se répéter lorsqu’il existe deux coalitions qui luttent contre Daesh. Il a proposé de coordonner les actions des deux pays.

La Russie a imposé des sanctions économiques contre la Turquie, interdisant à certains produits turcs l’accès à la Russie. Il s’agit d’une mesure de rétorsion de la part de Moscou suite à l’affaire du bombardier russe abattu par les forces aériennes turques.

En savoir plus : Vladimir Poutine signe le décret mettant en œuvre les mesures économiques contre la Turquie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales