La NSA entame un nouveau programme d’écoute au lendemain de la fermeture du décrié «Patriot Act»

La NSA entame un nouveau programme d’écoute au lendemain de la fermeture du décrié «Patriot Act» Source: Reuters
La NSA va stopper ses écoutes téléphoniques massives
Suivez RT France surTelegram

Suite à une loi votée par le Congrès américain, l'agence de renseignement va devoir mettre fin à ses écoutes téléphoniques massives aux Etats-Unis. Mais elles seront remplacées par un autre programme de surveillance, le «Freedom Act».

Vivement critiquée depuis plusieurs mois pour ses écoutes téléphoniques à grande échelle, la NSA, l'agence de renseignements américaine va mettre fin, ce week-end, à son programme de surveillance des appels téléphoniques aux Etats-Unis. Cette décision fait suite à une loi votée par le Congrès américain au printemps dernier. 

Dès ce soir à 23h59, heure de Washington, la vaste collecte de métadonnées révélée par Edward Snowden prendra fin, et sera remplacé par un programme plus ciblé, le «Freedom Act», qui se substitue au «Patriot Act», mis en place après les attentats du 11 septembre 2001. 

Désormais, les agents de la NSA devront avoir l'accord de la justice avant de demander aux compagnies de télécommunications la possibilité de contrôler les données téléphoniques de certaines personnes ou de certains groupes pendant six mois. Avant l'entrée en vigueur de cette loi, la NSA pouvait collecter sans aucun frein des données relatives aux appels téléphoniques passés aux Etats-Unis. 

Pour Ned Price, porte-parole du Conseil de sécurité nationale, ce «Freedom Act», voulu par Barack Obama, est un «compromis raisonnable qui nous permet de continuer à protéger le pays tout en mettant en place des réformes». Le temps de la transition vers un nouveau fonctionnement, les métadonnées recueillies ces cinq dernières années seront conservées jusqu'au mois de février 2016 avant d'être effacées. 

Cette loi a toutefois manqué d'être retoquée suite aux attentats de Paris. Des élus républicains ont ainsi demandé, suite aux événements de Paris, que le recueil de métadonnées se poursuive jusqu'en 2017. Mais selon les experts de la politique outre-Atlantique, il y a très peu de chances de voir de nouvelles mesures de surveillances votées par le Congrès américains avant l'élection présidentielle de novembre 2016. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix