Censure «sans précédent» : la diplomatie russe fustige la suspension de six chaînes en Moldavie

Censure «sans précédent» : la diplomatie russe fustige la suspension de six chaînes en Moldavie© Bogdan TUDOR Source: AFP
La présidente de la commission européenne Ursula von der Leyen (à gauche) et la présidente moldave Maia Sandu (à droite), à Chisinau (Moldavie), le 10 novembre 2022. (Photo d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Dans la foulée de nouvelles sanctions européennes, Chisinau a révoqué les licences de diffusion de six chaînes de télévision en russe. Une décision, prise au nom de la lutte contre la désinformation, vivement dénoncée par la diplomatie russe.

«Des centaines de journalistes se retrouveront au chômage du jour au lendemain par la volonté de politiciens trop passionnés par la censure» : Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a vivement réagi le 17 décembre à la décision des autorités moldaves de faire cesser, dès le 19 décembre, la diffusion de six chaînes de télévision en langue russe. Une décision qu’elle a qualifiée «d'acte de censure politique sans précédent».

«Les autorités de la République de Moldavie poursuivent leur politique de destruction de toute forme de dissidence dans le pays par le biais d'une censure totalitaire et en nettoyant l'espace médiatique national des derniers foyers d'opinions alternatives» a notamment déclaré la porte-parole de la diplomatie russe.

La veille au soir, la Commission moldave pour les situations exceptionnelles a ainsi révoqué l’autorisation de diffusion d’Orhei TV, NV6, NTV Moldova, Accent TV, RTR Moldova ainsi que de Primul. Dans ce pays où la langue de Tolstoï est largement pratiquée, les autorités moldaves ont justifié leur décision par le «manque d’informations correctes» dans la couverture des événements nationaux ainsi que des opérations militaires russes en Ukraine, notamment.

Minorité russophone : Chisinau souffle sur des braises

Plusieurs de ces chaînes, suspendues, retransmettaient des programmes de télévisions russes qui ont été interdits à l'intérieur de l'Union européenne le 16 décembre, dans le cadre de nouvelles sanctions prises contre Moscou.

Dans un communiqué fleuve, la chaîne TV6 a qualifié cette décision de «totalement injustifiée», estimant qu’elle constituait une «atteinte sans précédent à la liberté d'expression» ainsi qu’une «grave violation» de la Constitution. Du côté de l’exécutif moldave, la présidente pro-européenne du pays, Maia Sandu, a quant à elle salué cette interdiction, la qualifiant d’«étape importante pour empêcher les tentatives de déstabilisation du pays».

«A la lumière des retombées sans précédent que sa mise en œuvre aura pour la partie russophone de la population du pays, nous considérons également que par ce biais, les autorités moldaves lèsent cyniquement les droits des minorités nationales» a ajouté Maria Zakharova, précisant que «certains câblo-opérateurs particulièrement zélés» auraient «déjà commencé les déconnexions.»

En juin, la Moldavie s’est vue octroyer le statut de candidat à l’Union européenne. Lors de la dislocation de l’URSS, la crainte des russophones d’être privés de leurs droits via une absorption de la Moldavie par la Roumanie avait débouché sur un conflit armé et la proclamation d'une république sécessionniste non reconnue internationalement, la Transnistrie, qui abrite toujours un contingent de l'armée russe.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix