Selon Poutine, les Occidentaux n'ont eu de cesse de souhaiter l'effondrement de la Russie

Selon Poutine, les Occidentaux n'ont eu de cesse de souhaiter l'effondrement de la Russie
Suivez RT France surTelegram

S'exprimant au terme d'un sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai, le dirigeant russe a accusé les nations occidentales de chercher, depuis des décennies, la dislocation de l'URSS puis la chute la Fédération de Russie.

«Depuis des décennies, l'idée de l'effondrement de l'Union soviétique, de la Russie historique et de la Russie en tant que telle, de son noyau, est constamment cultivée dans les pays occidentaux», a estimé le président russe Vladimir Poutine, lors d'une conférence de presse ce 16 septembre, à l'issue d'un sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Samarcande.

Et d'ajouter : «J'ai déjà cité ces déclarations, les recherches de certaines personnalités britanniques pendant et après la Première Guerre mondiale, les recherches de Brzezinski, qui avait déjà découpé en morceaux l'ensemble du territoire de notre pays. A vrai dire, il a ensuite quelque peu modifié sa position, considérant qu'il serait préférable de préserver la Russie comme antipode de la Chine, et l'utiliser comme instrument de lutte contre la Chine. Ce n’est pas demain la veille ! Laissons-les résoudre leurs propres problèmes.»

Dans un contexte international marqué par l'«opération militaire spéciale» de la Russie en Ukraine, dénoncée par les Occidentaux comme une guerre d'invasion illégitime, l'exécutif russe a dénoncé à de multiples reprises l'implication de Washington et de ces alliés dans le conflit en Ukraine – en particulier via leurs livraisons d'armes. Vladimir Poutine a en outre condamné à de nombreuses occasions les prétentions hégémoniques qu'il attribue aux Occidentaux. Lors du même sommet à Samarcande, le 15 septembre, le dirigeant russe s'est ainsi indigné des «tentatives visant à créer un monde unipolaire [qui] ont récemment pris des formes totalement hideuses et [qui sont] absolument inacceptables pour l’écrasante majorité des pays du monde».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix