Corse : nouvelles violences à Bastia après une manifestation devant la préfecture (IMAGES)

Manifestation en Corse© Pascal POCHARD-CASABIANCA/AFP
De nouveaux affrontements avec les forces de l'ordre ont eu lieu en Corse (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans la soirée du 28 mars, un rassemblement a eu lieu devant la préfecture de Haute-Corse à Bastia dans un climat tendu, débouchant ensuite sur des affrontements avec les forces de l'ordre dans les rues de la ville.

Quelques jours après les obsèques d'Yvan Colonna, un rassemblement s'est tenu dans la soirée du 28 mars devant la préfecture de Haute-Corse à Bastia. Le quotidien Corse-Matin rapporte que plusieurs dizaines de personnes, en majorité des jeunes, se sont réunies à l'appel des syndicats étudiants. Après un court moment de tension, au cours duquel les CRS ont eu recours à une lance à eau puis à des jets de grenades lacrymogènes, le rassemblement a d'abord repris «dans un calme relatif» selon le journal local, qui évoquait cependant une situation «précaire» aux alentours de 19h.

La situation s'est ensuite dégradée, le journaliste Alexis Kraland faisant état de nouveaux affrontements impliquant des manifestants jetant des pierres et quelques cocktails Molotov sur des CRS, qui ont répliqué avec des tirs de grenades lacrymogène.

France 3 Corse a également publié une vidéo des affrontements, dans laquelle on aperçoit notamment un manifestant avec un cocktail Molotov à la main.

Après la mort d'Yvan Colonna – condamné en 1998 à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat du préfet Erignac – le 21 mars des suites de son agression par un codétenu condamné pour terrorisme islamiste à la prison d'Arles, la situation reste tendue dans l'île. Le 27 mars, plus de 500 personnes ont manifesté devant une caserne de CRS près de Bastia à l'appel d'organisations indépendantistes qui ont accusé certains CRS d'avoir chanté la Marseillaise le jour des obsèques du militant indépendantiste, selon des journalistes de l'AFP.

Cet appel à manifester devant la caserne de Furiani, au sud de Bastia, a été lancé par les mouvements indépendantistes Core in Fronte, Corsica Libera et des syndicats étudiants nationalistes, qui sont les principaux moteurs de la mobilisation.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé lors de sa visite en Corse mi-mars que le gouvernement était «prêt à aller jusqu'à l'autonomie» de l'île. Cette déclaration a par ailleurs fait des émules en Guyane, où les élus ont appelé à ne pas rater le «convoi de la Corse», exprimant leur volonté d'aller vers une «autonomie à la carte dans la République française».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix