Le pass vaccinal pourrait être levé à partir du 15 mars, selon le porte-parole du gouvernement

Gabriel Attal lors d'une conférence de presse à l'Elysée© Ludovic MARIN Source: AFP
Gabriel Attal lors d'une conférence de presse à l'Elysée, le 9 février 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

«A la mi-mars, on pourrait commencer à lever le pass vaccinal», a déclaré Gabriel Attal lors d'une émission, en se référant aux propos tenus par le ministre de la Santé le même jour. Ce pass pourrait toutefois être maintenu dans certains lieux.

Dans la soirée du 16 février, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a évoqué la date possible de fin du pass vaccinal sur le plateau de l'Heure des Pros 2, sur CNews. Gabriel Attal s'est exprimé en ces termes : «Ce qu'a dit Olivier Véran ce matin, c'est qu'à la mi-mars on pourrait, oui, commencer à lever le pass vaccinal [...] A partir de la mi-mars on pourrait alléger les mesures. Il a cité le masque, il a cité le pass vaccinal, il a expliqué que peut-être qu'on devrait garder le pass vaccinal dans certains lieux – il a cité l'exemple des boîtes de nuit – pendant quelques semaines encore». Le tout «si les prévisions qui sont faites par les scientifiques» s'avèrent exactes, a toutefois tempéré le porte-parole du gouvernement. 

Interrogé sur Franceinfo dans la matinée du 16 février, Olivier Véran avait évoqué un seuil de 1 000 à 1 500 personnes en réanimation pour que l'allègement du pass sanitaire puisse avoir lieu. Ces patients étaient au nombre de 3 126 dans la soirée de ce 16 février, comme l'indique L'Indépendant

Lors d'un point presse tenu le 9 février à l'issue du Conseil des ministres, Gabriel Attal avait annoncé avoir des «raisons d'espérer» que le pass vaccinal ne soit plus requis dès «fin mars, début avril».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix