Le nouveau Superman sera bisexuel et impliqué dans la défense du climat et des réfugiés

- Avec AFP

Le nouveau Superman sera bisexuel et impliqué dans la défense du climat et des réfugiés© TOBY MELVILLE Source: Reuters
Mannequin représentant superman dans un cinéma de Londres en septembre 2018 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans un nouvel album qui s'apprête à paraitre, Superman va entamer une relation homosexuelle avec un jeune journaliste. Le super héros américain va ainsi assumer son «identité» de «bisexuel» selon son éditeur.

Dans une bande dessinée qui sortira en novembre, le nouveau Superman, le fils de Clark Kent, va tomber amoureux d'un homme et assumera son «identité» de «bisexuel», a annoncé le 11 octobre l'éditeur DC Comics, filiale de Warner Bros.

«J'ai toujours dit que chacun avait besoin de héros et avait le droit de se représenter dans ces héros», a expliqué l'auteur de la BD, Tom Taylor, cité dans un communiqué illustré par un dessin de l'artiste John Timms, où le fils de Superman, Jon Kent, embrasse sur la bouche un jeune homme, journaliste, nommé Jay Nakamura.

L'annonce de DC Comics est ainsi titrée : «Jon Kent a trouvé son identité (...) Le nouveau Superman s'affiche comme bisexuel.» Tom Taylor estime que «le symbole de Superman a toujours été l'espoir, la vérité et la justice. Aujourd'hui, ce symbole est quelque chose de plus (et) davantage de gens peuvent se reconnaître dans le super-héros le plus puissant de la bande dessinée.»

Dans un numéro de Superman paru en août, Jon Kent, fils de Clark Kent et de la journaliste Lois Lane, se liait d'amitié avec le reporter Jay Nakamura. Dans le numéro à paraître le 9 novembre aux Etats-Unis, cette relation va se muer en romance amoureuse.

Les super-héros ont toujours été, potentiellement, un peu "queer"

Cet été, les rumeurs d'un «Superman gay» et d'un «coming out» du super-héros avaient agité les publications spécialisées et les sites de fans.

Et ce n'est pas la première fois que la BD américaine fait évoluer la sexualité de ses personnages : la série Aquaman avait mis en avant cet été un super-héros noir et gay, tandis que dans la dernière édition de la BD Batman, Robin s'affichait lui aussi comme bisexuel.

Pour Ben Saunders, professeur et spécialiste de l'étude des BD et dessins animés, l'époque est «moins corsetée» et c'est «une très bonne chose».

«Avec comme conséquence que la culture populaire ait intégré ce que certains savent depuis un moment : les super-héros ont toujours été, potentiellement, un peu "queer"», estime le chercheur.

Dans cette nouvelle série de Superman intitulée «Fils de Kal-El», Jon Kent est un super-héros aux préoccupations différentes de celles de son père : il est très impliqué contre les injustices sociales, le dérèglement climatique ou la crise des réfugiés.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»