Un cas d'allergie au vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 recensé en France

- Avec AFP

Un cas d'allergie au vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 recensé en France© Valery HACHE Source: AFP
Vaccination d'un homme à Nice contre le Covid-19 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un cas «d'effet indésirable de nature allergique» au vaccin contre le Covid-19 de Pfizer/BioNTech a été observé en France, a fait savoir Olivier Véran. Le ministre de la Santé a précisé qu'il avait connu une «issue favorable».

Lors de son audition par la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale le 12 janvier, le ministre de la Santé Olivier Véran a fait état d'un cas d'allergie en France après l'administration du vaccin Pfizer/BioNTech.

Sur 138 000 Français qui ont pour l'instant reçu la première dose du vaccin, «nous avons [...] dans le pays un cas d'effet indésirable de nature allergique qui correspond aux effets indésirables constatés à l'étranger», a ainsi affirmé Olivier Véran.

«L'issue a été favorable et les suites simples», a tenu à préciser le ministre lors de cette audition consacrée à la stratégie vaccinale de la France.

Selon lui, la fréquence de cet effet indésirable correspond à ce qui a été observé à l'étranger, avec environ un cas pour 100 000 personnes.

Les autorités sanitaires américaines avaient en effet fait savoir le 7 janvier qu'une personne sur environ 100 000 (soit 21 cas sur 1,8 million d'injections) avait fait une réaction allergique grave après avoir reçu une dose du vaccin aux Etats-Unis, en soulignant que les bénéfices de la vaccination étaient bien supérieurs aux risques potentiels.

L'une des hypothèses pour expliquer ces réactions allergiques porte sur la présence dans le vaccin d'une substance, le polyéthylène glycol (PEG), qui est utilisée dans de nombreux produits courants comme les laxatifs, les shampoings ou le dentifrice mais n'a encore jamais été employée dans des vaccins.

Au lendemain du début de la campagne de vaccination avec le vaccin Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni en décembre, deux cas d'allergie grave avaient marqué les esprits.

Pour autant, «il est possible de vacciner avec le vaccin Pfizer/BioNTech les patients qui présentent une allergie médicamenteuse ou alimentaire grave», a récemment souligné la Fédération française d'allergologie.

La contre-indication concerne uniquement les patients allergiques à l'un ou l'autre des composants contenus dans ce vaccin, a-t-elle poursuivi, en mentionnant en particulier le polyéthylène glycol.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»