Intrusion au Capitole : pour Philippot, Macron «n’a pas de leçons à donner sur les démocraties»

Intrusion au Capitole : pour Philippot, Macron «n’a pas de leçons à donner sur les démocraties» Source: RT France
Florian Philippot, président du parti politique Les Patriotes était l'invité de la matinale de RT France, le 7 janvier.
Suivez RT France surTelegram

Emmanuel Macron a dénoncé l'intrusion de manifestants pro-Trump dans le Capitole de Washington, le 6 janvier. Interviewé par RT France, le président des Patriotes a estimé que le chef d'Etat français n'avait pas de leçons de démocratie à donner.

Florian Philippot, président du parti politique Les Patriotes, était l'invité politique de la matinale de RT France, le 7 janvier. Le conseiller régional Grand-Est était interrogé notamment sur l'intrusion, la veille, de partisans de Donald Trump dans le Capitole américain, alors que le Congrès s'y réunissait pour certifier la victoire à la présidentielle de Joe Biden

Analysant ces événements comme «l'explosion de plusieurs années de frustration, de mépris, d'humiliation», Florian Philippot a estimé qu'il ne fallait pas les réduire à une lutte entre le bien et le mal, mais chercher à comprendre pourquoi ils s'étaient produits. Selon le leader du parti souverainiste, tout ce qu'a pu faire Donald Trump durant sa présidence a été «moqué», «brocardé» et «attaqué», car sa politique ne correspondait pas aux intérêts «d'une certaine oligarchie». Florian Philippot juge également que les suspicions de fraudes sur lesquelles se basaient les partisans de Donald Trump pour contester la victoire de Joe Biden à la présidentielle, n'avaient pas été «étudiées sérieusement».

L'ancien numéro 2 du RN a également réagi à la prise de parole d'Emmanuel Macron sur cette invasion de manifestants pro-Trump. Dans la nuit du 6 au 7 janvier, le président de la République s'est exprimé dans une vidéo publiée sur Twitter, dans laquelle il a dénoncé l'intrusion «dans le temple séculaire de la démocratie américaine» de «quelques individus violents». «La France se tient [...] aux côté de tous les peuples, qui entendent choisir leurs dirigeants, décider de leur destin et de leur vie, par ce choix libre et démocratique des élections», a aussi déclaré Emmanuel Macron, ajoutant : «Nous ne céderons rien à la violence de quelques-uns, qui veulent remettre en cause cela.»

Or pour Florian Philippot, Emmanuel Macron n'a pas de leçons à donner sur les démocraties, dans la mesure où, selon lui, la France est aujourd'hui «un pays où on n'a plus aucune liberté», en référence aux mesures restrictives prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»