L'équipe de Trump présente des témoignages sur des irrégularités lors d'une audition en Pennsylvanie

L'équipe de Trump présente des témoignages sur des irrégularités lors d'une audition en Pennsylvanie© Youtube@Donald J Trump
L'équipe juridique de Donald Trump présente des témoignages sur les irrégularités lors du scrutin présidentiel, à Gettysburg en Pennsylvanie, le 25 novembre 2020.

Face aux sénateurs républicains de Pennsylvanie, l'équipe juridique de Donald Trump a présenté de multiples témoignages concernant des irrégularités constatées lors du scrutin dans cet Etat. Les démocrates dénoncent des «théories complotistes».

Dans la ville de Gettysburg (Pennsylvanie), au symbole historique fort, l'équipe juridique de Donald Trump menée par l'ancien maire de New York Rudy Giuliani a tenu le 25 novembre une audition publique devant les sénateurs républicains de l'Assemblée locale, afin d'évoquer les irrégularités constatées dans l'élection de cet Etat-clé.

Plusieurs témoins se sont ainsi succédés, affirmant avoir observé divers types d'actes répréhensibles pendant le scrutin du 3 novembre. Un observateur a notamment expliqué qu'il n'avait pas pu faire son travail en dépit de son autorisation : «Je suis arrivé avec mon certificat d'observateur. [...] Une des assesseur m'a dit qu'il n'était pas valable ici. [...] On m'a demandé si je souhaitait sortir pour en discuter. [...] J'ai tenté de leur expliquer, "ce certificat est valable pour la ville de Philadelphie, nous sommes à Philadelphie, vous devez me laisser observer". Ils ne l'ont pas permis.»

Un autre témoin a affirmé que des centaines de milliers de votes par correspondance avaient été comptabilisés sans aucune surveillance, les observateurs étant situés beaucoup trop loin pour voir quoi que ce soit : «Contrairement à ce qui a été dit dans les médias, la grande majorité des assesseurs ont comptabilisé les bulletins alors qu'ils étaient à entre 5 et 60 mètres de nous. En raison de la distance il était impossible, pour moi ou pour tous les observateurs de voir ce que faisaient les assesseurs».

Ce témoin a martelé qu'aucune surveillance n'avait eu lieu concernant des centaines de milliers de bulletins, et que les observateurs n'avaient eu aucune possibilité d'observer, de contester, ou d'inspecter les bulletins par correspondance lorsqu'ils ont été ouverts : «Je pense que c'est un problème, et que c'est une irrégularité.»

«Ce que j'ai constaté, c'est que la chaîne de surveillance a été rompue pour les bulletins par correspondance, les bulletins de vote, les clés USB de l'élection. [...] Ils n'ont suivi aucune des procédures», a renchérit un autre observateur, qui a déclaré qu'un nombre anormal de clés USB – aujourd'hui disparues selon lui – avaient été introduites dans les machines à tabulation des votes. «Ils n'ont téléchargé [les votes dans les machines à tabulation] qu'une fois toutes les 2 ou 3 heures environ. J'ai exigé qu'ils mettent à jour le vote pour que je puisse voir quel était le résultat. C'était 50 000 votes, et en tant qu'informaticien, Américain et patriote, peu importe pour qui étaient ces 50 000 votes. Ils étaient pour Joe Biden, mais ce qui m'a choqué en tant qu'Américain [...] c'est le simple fait que cela puisse arriver», a-t-il encore affirmé. 

Une analyse statistique des résultats a par ailleurs été présentée, soulignant des «anomalies» dans la tabulation des votes : «Normalement, vous vous attendez à voir une courbe lisse progresser. Pas des gros pics. Un gros pic – qui est intervenu ici – est un indicateur majeur de bulletins frauduleux.» «Ces pics représentent 570 000 voix en faveur de Joe Biden», a ainsi soutenu un analyste, notant que dans le même temps, Donald Trump n'avait obtenu que 3 200 voix.

Auteur: Donald J Trump

Trump : «C'est un moment très important dans l'histoire de notre pays»

Donald Trump a également participé à cette audition, intervenant par téléphone. Sans ambages, le chef d'Etat a déclaré que les démocrates avaient «triché».«C'est une élection que nous avons gagnée facilement. Nous l'avons largement emportée», a-t-il assuré, ajoutant que le scrutin avait été «frauduleux». «C'est un moment très important dans l'histoire de notre pays. Et vous rendez un service très important à notre pays», a-t-il encore lancé à l'assemblée au téléphone.

Pour son avocate Jenna Ellis, les témoignages présentés lors de cette audition sont suffisamment accablants pour que le corps législatifs de l'Etat ne procède pas à la certification des résultats, ce dont elle a le pouvoir, selon la Constitution.

Côté démocrate, cette audition a toutefois été balayée d'un revers de la main. Pour le procureur général de Pennsylvanie, le démocrate Josh Shapiro, le président en exercice et son avocat «se sont rendus dans un endroit triste et sombre où les théories du complot règnent et où la vérité est sans importance». «L'élection est terminée. La Pennsylvanie a certifié les résultats et a déclaré Joe Biden vainqueur de notre Commonwealth», a-t-il ajouté, estimant que cette audition n'aurait aucun impact légal.

La certification des résultats en Pennsylvanie se trouve pourtant à l'heure actuelle dans une zone grise. La juge du Commonwealth Patricia McCullough a en effet ordonné aux responsables de l'Etat de ne pas certifier les résultats jusqu'à ce qu'un tribunal tienne une audience le 27 novembre sur la question.

L'équipe juridique de Donald Trump devrait tenir des audiences similaires dans deux autres Etats-clés dans les jours à venir, le Michigan et l'Arizona.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»