Terrorisme : une «agence» liée à al-Qaïda appelle au «djihad individuel» contre la France

Terrorisme : une «agence» liée à al-Qaïda appelle au «djihad individuel» contre la France© Benoit Tessier Source: Reuters
Un drapeau de la France flotte au-dessus de Paris, le 30 mars 2016 (image d'illustration).

Dans un télégramme, Gérald Darmanin prévient les préfets qu'une «agence» proche d'al-Qaïda appelle à attaquer la France. Parmi les modes opératoires attendus : voitures-béliers et armes blanches. Les cibles : églises et imams modérés.

«Djihad individuel», «arme blanche», «voiture-bélier», «églises»... Dans un télégramme daté du 25 octobre que RT France a pu consulter, le ministre de l'Intérieur signale aux préfets une élévation de la menace terroriste islamiste liée au groupe al-Qaïda sur le territoire français.

Gérald Darmanin prévient ainsi : «Un communiqué de l’agence Thabat proche de l’organisation terroriste al-Qaïda a été diffusé ce jour. Il appelle de façon explicite à commettre des actions visant notre pays dans le cadre du "djihad individuel".»

Et de préciser le mobile : «Ce communiqué fait notamment référence à l’actualité nationale liée aux caricatures du prophète, au journal Charlie Hebdo, à la question du port du voile, aux opérations de police menées dans les mosquées et à l’opération militaire au Mali.»

Avant de détailler les modes opératoires possibles et les cibles envisagées : «Plusieurs modes opératoires sont suggérés comme les attaques à l’aide d’une arme blanche ou l’utilisation d’une voiture-bélier contre la foule, de façon solitaire ou en constituant des groupes. Les cibles désignées sont particulièrement nombreuses puisque le communiqué évoque notamment les imams affichant leur soutien au discours du président de la République sur l’islam de France ainsi que les églises et les symboles de la chrétienté. Cet appel au djihad, faisant directement référence à des propos tenus par Oussama Ben Laden, est étendu aux musulmans des pays arabes qui sont invités à choisir des cibles liées aux Français, comme les ambassades ou les lieux de villégiature.»

Ce communiqué fait référence à l’actualité liée aux caricatures du prophète, à la question du port du voile, aux opérations de police menées dans les mosquées et à l’opération militaire au Mali

Le ministre demande principalement une remontée d'informations, des signalements et appelle donc à une vigilance accrue : «Il convient d’être particulièrement attentif aux messages diffusés sur les réseaux sociaux contenant des appels à la haine, fondés sur une diatribe séparatiste ou constituant de l’apologie du terrorisme voire des appels directs à commettre une action violente.»

Le DGPN prévient également ses services

Un autre télégramme dont RT France a eu connaissance, également daté du 25 octobre, émane des services du directeur général de la police nationale, Frédéric Veaux, et adresse des préconisations similaires à toutes les directions et tous les services centraux de la police : «Sécuriser les rassemblements de personnes, notamment à l'occasion des célébrations religieuses chrétiennes de la Toussaint, mais également vis-à-vis des associations et lieux de culte musulmans dont les représentants ont publiquement condamné les attentats terroristes.» 

Le grand patron des policiers rappelle encore : «Les modalités de passage à l'acte terroriste sont diverses et peuvent prendre la forme d'actions individuelles ou collectives. Le risque de recours à des armes blanches ou à des armes par destination (voitures-béliers) doit être pris en compte.»

Antoine Boitel

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»