Couvre-feu : une «fermeture déguisée», pour les fédérations de l'hôtellerie-restauration

- Avec AFP

Couvre-feu : une «fermeture déguisée», pour les fédérations de l'hôtellerie-restauration© THOMAS COEX / AFP Source: AFP

Les fédérations professionnelles du secteur hôtellerie-cafés-restauration (HCR) ont déploré le 14 octobre que le couvre-feu annoncé par Emmanuel Macron pour plusieurs métropoles constitue, selon eux, une «fermeture déguisée» de leurs établissements.

Ce 14 octobre, les fédérations professionnelles du secteur de la restauration et de l'hôtellerie ont déploré que le couvre-feu annoncé par Emmanuel Macron pour plusieurs métropoles constitue, selon eux, «une fermeture déguisée de leurs établissements.»

«Force est de constater que cette décision équivaut à une refermeture de nos établissements» et qu'elle est «lourde de conséquences pour le secteur [...] déjà durement frappé par cette crise», écrivent dans un communiqué commun le Syndicat de la restauration thématique (SNRTC), l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih), le Groupement des indépendants hôtellerie et restauration (GNI) et le Groupement national des chaînes hôtelières (GNC).

«Cette nouvelle contrainte horaire, qui condamne le service du soir, a pour conséquence pure et simple d'obliger nos restaurants à fermer», estiment les professionnels du secteur.

Le secteur réclame des aides

Rappelant leur soutien à des «contrôles renforcés» pour faire appliquer le protocole sanitaire, ils regrettent «que les forces de l'ordre soient mobilisées en nombre bien supérieur pour faire respecter le couvre-feu».

Dans ce contexte, le secteur HCR réclame «un dispositif d'aides renforcées pour accompagner les trésoreries» et «des actes sur les loyers et les assurances». 

Emmanuel Macron a annoncé le 14 octobre qu'un couvre-feu serait imposé dès le 17 octobre pour un mois minimum, voire jusqu'au 1er décembre, en Ile-de-France et dans huit métropoles de 21h à 6h pour faire face à la situation sanitaire qu'il juge «préoccupante».

Plus de 32 000 personnes ont perdu la vie en raison d'une infection au Covid-19 depuis le début de la pandémie en France.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»