Un groupe anarchiste tente d'incendier le véhicule d'un député LREM, mais brûle deux autres voitures

- Avec AFP

Un groupe anarchiste tente d'incendier le véhicule d'un député LREM, mais brûle deux autres voitures© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Eric Alauzet en 2012 (image d'illustration).

Une enquête a été ouverte après l'incendie de deux véhicules dans le Doubs. Un blog d'extrême gauche revendiquait avoir «mis le feu» à la voiture du député LREM Eric Alauzet, mais aucun des deux véhicules brûlés n'était le sien.

Un blog anarchiste baptisé «Attaque» a revendiqué avoir «mis le feu», dans la nuit du 29 au 30 mai, à la voiture du député LREM Eric Alauzet. Pourtant, le parquet de Besançon a précisé que si deux véhicules avaient effectivement été incendiés à l'endroit où le marcheur avait «l'habitude de garer sa voiture», cette dernière n'a pas été endommagée.

Une enquête pour «dégradations par incendie» a été confiée à la police judiciaire de Besançon, qui va creuser la piste de ce blog anarchiste, sans «fermer d'autres portes».

«On s'est payé une petite visite [...] là où se trouve le domicile et le cabinet de médecin du député en marche Eric Alauzet», pouvait-on lire sur le communiqué du groupe d'extrême gauche, qui précisait : «Après avoir réussi à pénétrer sur le parking de la copropriété, on a mis le feu à sa voiture personnelle.»

«Je ne sais pas s'ils se sont trompés ou s'ils s'en fichaient : ils voulaient intimider», a déclaré à France Bleu Besançon Eric Alauzet.

«Je suis révolté [...] c'est un épisode gravissime après toute une séquence de un an où j'ai subi des insultes et des intimidations», a encore expliqué à France 3 Bourgogne-Franche-Comté le député, arrivé troisième à l'issue du premier tour des municipales (18% des voix), derrière l'écologiste Anne Vignot (30%) et le LR Ludovic Fagaut (25%).

Plusieurs ténors de la majorité ont apporté leur soutien au député du Doubs, condamnant l'acte le visant.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»