Un policier a-t-il tiré à bout portant sur un manifestant avec son LBD ?

Un policier a-t-il tiré à bout portant sur un manifestant avec son LBD ?© Zakaria Abdelkafi Source: AFP
Un policier armée d'un LBD, le 10 décembre 2019, à Paris (image d'illustration).

Une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux montre un fonctionnaire de police faire usage, semble-t-il, de son LBD à moins d'un mètre des manifestants d'un cortège parisien. Un geste largement critiqué par de nombreux observateurs.

La quatrième journée de mobilisation interprofessionnelle contre la future réforme des retraites portée par le gouvernement, le 9 janvier, a donné lieu à des affrontements à Paris entre manifestants et forces de l’ordre. Si la préfecture de police de Paris a annoncé avoir interpellé 27 individus, une vidéo de 37 secondes, devenue virale sur les réseaux sociaux, montre des policiers repousser les manifestants à l’aide de leurs matraques.

Tout à coup, un policier qui se trouvait en retrait fait irruption dans le champ de la caméra armé d’un lanceur de balles de défense (LBD) qu’il pointe en direction de la foule, située à moins d’un mètre du fonctionnaire de police, avant de se raviser et de baisser son arme. Dans le même mouvement, il relève finalement son LBD et l’on entend distinctement une détonation. Quelques secondes après, on peut apercevoir plusieurs individus au sol, dont certains tentent de porter assistance à la personne touchée par ce qui semble être un tir de LBD.

Totalisant plus d’un million de vues, la vidéo a été reprise par David Dufresne, journaliste indépendant qui recense les violence policières depuis le début du mouvement des Gilets jaunes. «Que penser de ce tir à bout portant de LBD40 ?», s’est-il demandé sur Twitter, interpellant le ministère de l’Intérieur.

Cette quatrième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, également 36ème jour de grève consécutif dans les transports, a rassemblé plusieurs centaines de milliers de personnes dans tout l’Hexagone. Selon le ministère de l’Intérieur, les manifestants étaient au nombre de 452 000, dont 56 000 à Paris, alors que la CGT a de son côté estimé qu’ils étaient 1,7 million sur tout le territoire, dont 370 000 à Paris entre la place de la République et Saint-Augustin. Ce 10 janvier dans la matinée, le Premier ministre Edouard Philippe a rencontré les organisations syndicales afin de discuter de l'équilibre du futur système des retraites.

Lire aussi : Mobilisation intersyndicale : journée de fortes tensions entre manifestants et forces de l'ordre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»