Grèves : l'exécutif échoue à imposer une «trêve» et convoque les partenaires sociaux début 2020

Grèves : l'exécutif échoue à imposer une «trêve» et convoque les partenaires sociaux début 2020© MARTIN BUREAU Source: AFP
Edouard Philippe, chef du gouvernement (image d'illustration).

La réforme des retraites portée par le gouvernement est à l'origine d'un mouvement social qu'il peine pour l'heure à contenir. Après avoir échoué sur une «trêve de Noël», l'exécutif a annoncé de nouvelles discussions avec les syndicats dès janvier.

Une grève interprofessionnelle qui s'inscrit dans la durée, des manifestations d'ampleur ou encore des opérations ciblées : le gouvernement fait face à une contestation massive déclenchée par la réforme des retraites qu'il défend.

De fait, ni l'appel à «l'esprit de responsabilité» lancé par le chef de l'Etat depuis Abidjan aux grévistes, ni l'accord de certaines directions syndicales sur le principe d'une «trêve de Noël», n'auront permis un arrêt, ne fut-ce que temporaire, du mouvement social en cours.

C'est dans ce contexte que le gouvernement a annoncé le 23 décembre au soir son «programme de concertations avec les partenaires sociaux».

Comme le rapporte l'AFP, le Premier ministre Edouard Philippe devrait ainsi proposer «une méthode de travail» au sujet de l'équilibre financier du système de retraites durant la semaine du 6 janvier. Parallèlement, les directions d'organisations syndicales seront reçues le 7 janvier, pour parler pénibilité et gestion des fins de carrières, par les ministres du Travail et de la Santé, Muriel Pénicaud et Agnès Buzyn, ainsi que Laurent Pietraszewski, nouveau secrétaire d'Etat chargé des Retraites, et Olivier Dussopt, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics.

Les discussions se poursuivront, y compris avec d'autres membres du gouvernement, avant la présentation du projet de loi en Conseil des ministres le 22 janvier pour évoquer notamment les fins de carrière à l'hôpital, la retraite progressive des fonctionnaires ou les rémunérations des enseignants.

Pour l'heure, du côté des opposants à la réforme des retraites, les appels se sont multipliés pour une journée de mobilisation nationale d'ampleur le 9 janvier.

L'exécutif ne sera donc pas parvenu à trouver une sortie avant les fêtes de fin d'année, malgré l'annonce d'engagements directement ou indirectement liés à la réforme des retraites, tels que le récent renoncement d'Emmanuel Macron à la «dotation» mensuelle destinée aux anciens chefs d'Etat.

Lire aussi : Emmanuel Macron renonce à sa future «retraite d'ancien président»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»