Ultime adieu à Jacques Chirac : deuil national, messe et hommage international

Après l'hommage populaire rendu à l'ancien président de la République qui s'est éteint à l'âge de 86 ans, s'est déroulée une journée d'ultime adieu à Jacques Chirac. Quelque 80 personnalités étrangères ont fait le déplacement, dont Vladimir Poutine.

Mise à jour automatique
  • Ce direct touche à sa fin. Merci d'avoir suivi cette journée d'hommage à l'ancien président Jacques Chirac avec nous. Revivez la cérémonie grâce à notre chaîne YouTube et notre édition spéciale.

  • L'archevêque de Paris monseigneur Michel Aupetit a salué, le 30 septembre, en Jacques Chirac «un homme chaleureux», lors de l'homélie en l'honneur de l'ex-président en l'église Saint-Sulpice. «Le président Jacques Chirac [...] avait axé sa campagne de 1995 sur le thème de la fracture sociale, portant ainsi son regard sur ceux qui restent sur le bord de la route», a-t-il déclaré.

    Il a su librement se démarquer des pays amis qui voulaient entraîner notre patrie dans une aventure imprudente

    En référence au refus de Jacques Chirac de participer à la guerre en Irak en 2003, l'archevêque de Paris a également déclaré : «Lorsque la France pouvait être engagée dans une guerre injuste et dangereuse pour l'équilibre mondial, il a su librement se démarquer des pays amis qui voulaient entraîner notre patrie dans une aventure imprudente.»

  • Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a rendu hommage à Jacques Chirac depuis la place Beauveau, où se trouve son ministère à Paris. 

  • Jean Christophe Gallien, géopolitologue et Azouz Begag, ancien ministre chargé de l’Egalité des chances, étaient invités à s'exprimer sur l'héritage politique de Jacques Chirac sur le plateau de RT France. 

  • Des administrations, institutions et écoles ont observé une minute de silence à la mémoire du président Jacques Chirac. 

    Le président du Sénat Gérard Larcher a notamment partagé des images de cet instant de recueillement dans l'institution. 

    Idem du côté de l'Assemblée nationale dont le président Richard Ferrand a lui aussi posté des photos de l'hommage. 

    Jean-Luc Mélenchon, qui n'a pas pris part à la cérémonie religieuse, était présent à l'Assemblée nationale pour l'hommage «laïc et républicain». 

    L'hôtel Matignon, où se trouve le bureau du Premier ministre a publié des images similaires. 

    Côté Education nationale, où la question de la minute de silence à la mémoire de Jacques Chirac a soulevé une polémique, le ministre Jean-Michel Blanquer a participé à l'hommage au lycée Louis Le Grand où l'ancien président était élève. 

  • Anecdote : François Hollande est arrivé à la cérémonie religieuse d'hommage à Jacques Chirac dans l'indifférence marquée du public alors que son prédécesseur Nicolas Sarkozy a eu droit à de copieux applaudissements, tout comme Emmanuel Macron. Lisez notre article pour en savoir plus.

  • Notre reporter Thomas Bonnet a pu recueillir les réactions de l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, de l'ancienne ministre et présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse, de l'ancien ministre Michel Barnier et du député Jean Lasalle à la sortie de la cérémonie religieuse organisée à la mémoire de Jacques Chirac dans l'église Saint-Sulpice de Paris.

  • Notre édition spéciale continue. Suivez en direct le décryptage de cette journée d'hommage à Jacques Chirac avec nos invités sur RT France. 

  • Le convoi funéraire de Jacques Chirac arrive au cimetière du Montparnasse.

  • Le cercueil de l'ancien chef d'Etat quitte l'église Saint-Sulpice.

Découvrir plus

Pour la huitième fois depuis le début de la Ve République, comme après les décès de Charles de Gaulle en 1970, de Georges Pompidou en 1974 et de François Mitterrand en 1996, une journée de deuil national a été décrétée pour ce 30 septembre, dans le cadre des hommages officiels à l'ancien président de la République Jacques Chirac, décédé le 26 septembre.

La journée commence là où elle s'est terminée la veille, aux Invalides, par une cérémonie familiale privée, célébrée notamment par Monseigneur Jean-Yves Riocreux, évêque de Basse-Terre (Guadeloupe), ami du couple Chirac. Dans le cadre des cérémonies d'adieu à l'ancien chef d'Etat, outre les politiques français, quelque 80 personnalités étrangères (dirigeants, chefs de gouvernement ou anciens chefs d'Etat) ont fait le déplacement. Outre le président russe Vladimir Poutine, sont notamment attendus les présidents italien Sergio Mattarella et congolais Denis Sassou Nguesso, les Premiers ministres libanais Saad Hariri et hongrois Viktor Orban, qui doivent participer au service solennel prévu le 30 septembre à 12h à l’église Saint-Sulpice.

Auteur: RT France

Lire aussi : Chirac, Poutine et Schröder : le trio européen des années 2000

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»