Obsèques de Jacques Chirac : accueil glacial pour Hollande, contrairement à Sarkozy et Macron

Obsèques de Jacques Chirac : accueil glacial pour Hollande, contrairement à Sarkozy et Macron© Eric FEFERBERG / AFP Source: AFP
François Hollande accueilli par le Premier ministre Edouard Philippe lors de son arrivée à l'église Saint-Sulpice.

François Hollande est arrivé à la cérémonie religieuse d'hommage à Jacques Chirac dans l'indifférence marquée du public alors que son prédécesseur Nicolas Sarkozy a eu droit à de copieux applaudissements, tout comme Emmanuel Macron.

La clapomètre, sondage de popularité en direct ? C'est en tout cas ce qu'a semblé montrer l'accueil réservé par le public massé à l'extérieur de l'église Saint-Sulpice de Paris le 30 septembre aux successeurs de Jacques Chirac lors de leur arrivée à ses obsèques. 

Les images officielles de l'événement montrent en effet François Hollande faire son entrée dans l'église dans un silence pesant de l'assemblée alors que son prédécesseur, arrivant en compagnie de son épouse Carla Bruni quelques instants plus tard, se fait sous des applaudissements nourris. 

Plusieurs observateurs témoins de la scène ont été frappés par la différence d'accueil réservée aux deux anciens présidents. 

Arrivé en voiture accompagné lui aussi de son épouse Brigitte, Emmanuel Macron a lui aussi eu droit à des applaudissements, et même à quelques ovations avant d'entrer à son tour dans l'église. 

Un accueil conforme au dernier sondages d'opinion

Président de la Ve République le plus détesté des Français au cours de son mandat, la malédiction de François Hollande semble le poursuivre dans sa retraite présidentielle. Un dernier sondage Ifop sur les anciens présidents publié le 28 septembre par le JDD, montre que seul 1% des personnes interrogées le considèrent comme le meilleur président depuis 1958, ce qui en fait le bon dernier du classement derrière Valéry Giscard d'Estaing (3%), qui assistait aux obsèques du haut de ses 93 ans, mais qui n’est pas entré dans l’édifice au même moment que ses successeurs. 

Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron sont quant à eux ex-aequo à 7%, selon le même sondage, ce qui semble être confirmé par l’intensité de l'accueil du public. 

Lire aussi : Victime ou bourreau ? Jacques Chirac en 10 trahisons politiques de légende

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»