Ecologie : Ruffin teste l'exemplarité des ministres en pleine canicule (VIDEO)

Ecologie : Ruffin teste l'exemplarité des ministres en pleine canicule (VIDEO)© Ludovic Marin Source: AFP
François Ruffin, député de la France insoumise, devant l'Assemblée nationale, le 4 décembre 2018

Posté dans la cour de l'Assemblée nationale, le député François Ruffin a voulu faire comme le journaliste Yann Barthès et mettre les ministres devant leurs contradictions concernant l'écologie. Ces derniers ont peu goûté l'initiative.

«Dedans, les grands discours sur la canicule et sur l'environnement. Dehors, les voitures des ministres, leurs escortes, moteurs qui tournent, sous 40°C. Je fais mon Yann Barthès dans la cour de l'Assemblée.» C'est ainsi que François Ruffin a résumé son initiative du 26 juin visant à tester l'exemplarité des ministres en matière d'écologie. Avec son caméraman, le député de La France insoumise, adepte des coups d'éclats, a passé un petit moment dans la cour de l'Assemblée nationale à guetter les ministres qui en sortaient pour rejoindre leur véhicule avec chauffeur, en pleine journée de canicule. A chacun d'entre eux, il a demandé pourquoi il ou elle ne se déplaçait pas à pied, vu les courtes distances qu'ils avaient à parcourir, ou en transports en commun, ou encore à vélo, comme le font les ministres dans certains pays scandinaves.

De la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye à Franck Riester, ministre de la Culture, en passant par Marc Fresneau, ministre chargé des relations avec le Parlement  ou Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education, François Rufin a intercepté plusieurs figures du gouvernement Philippe, ponctuant les courts entretiens qu'il a eus avec eux avec par des extraits de déclarations du ministre de l'Ecologie et de la transition énergétique François de Rugy. Celui-ci ne semble pas avoir vraiment apprécié la démonstration. «Comme d’habitude, Monsieur Ruffin préfère faire des films que des propositions... et s’il était honnête, il dirait que je viens souvent à l’Assemblée à pied et que je me déplace dans Paris avec une voiture électrique», a écrit le ministre sur Twitter.

Plus tôt dans la journée, François de Rugy écrivait justement à propos des déplacements ministériels : «On déconseille aux ministres de se déplacer à vélo pour des raisons de sécurité - j’avoue que je brave parfois cet interdit et utilise un vélib à Paris ou mon vélo personnel à Nantes.»

Un tweet immédiatement raillé par François Ruffin qui l'a taclé, non sans ironie : «Quelle bravoure ! Un ministre prêt à tous les sacrifices face à l'urgence climatique.»

Invitée sur le plateau de BFM TV ce 27 juin, Brune Poirson, la secrétaire d'Etat à la Transition écologique a estimé que François Ruffin «se fai[sait] un coup de pub»

Olivia Grégoire, députée LREM, a estimé pour sa part que François Ruffin avait des talents de «clown» lui rappelant qu'il était payé pour siéger dans l'Assemblée nationale et pas à faire le pitre dans la cour.

Lire aussi : Pollution de l'air : la justice reconnait que l'Etat a commis «une faute»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»