Notre-Dame : Macron appelé à considérer le savoir-faire français, au-delà du «calendrier politique»

Notre-Dame : Macron appelé à considérer le savoir-faire français, au-delà du «calendrier politique»© Gigarama / «News Media»
La cathédrale Notre-Dame de Paris vue du ciel après l'incendie (image d'illustration).

Annoncée par le président, la reconstruction de Notre-Dame pourrait aller vite en incluant le concours des plus grands talents de la planète. Evoquant le savoir-faire français, des experts du monde entier demandent à Macron de ne pas se précipiter.

«Une souscription nationale sera lancée, et bien au-delà de nos frontières, nous ferons appel aux plus grands talents qui viendront y contribuer, et nous rebâtirons Notre-Dame», déclarait Emmanuel Macron le soir du 15 avril, sur le parvis de la cathédrale tout juste ravagée par les flammes. Et, dès le lendemain, le président de la République exprimait sa volonté de reconstruire Notre-Dame de Paris dans un délai de cinq années.

Près de deux semaines plus tard, après l'accumulation de plusieurs polémiques au sujet de la reconstruction de l'édifice et de son financement, plus de 1 000 professionnels du patrimoine s'adressent au chef d'Etat français à travers une tribune parue ce 28 avril dans les colonnes du Figaro, intitulée «Monsieur le président, ne dessaisissez pas les experts du patrimoine !»

L’exécutif ne peut se passer d’écouter les experts, la France en forme parmi les meilleurs du monde.

De fait, la tribune ne manque pas d'épingler les récentes déclarations d'Emmanuel Macron, mettant en avant les enjeux de la reconstruction. «Nous savons que le calendrier politique demande d’agir vite [...] Néanmoins, ce qui va se passer à Notre-Dame dans les années à venir nous engage, tous, bien au-delà de ce calendrier. L’enjeu de ces travaux dépassera les mandats politiques comme les générations, et c’est à leur aune que nous serons jugés», peut-on lire dans le texte signé par 1170 conservateurs, architectes ou encore professeurs. Ces derniers insistent : «L’exécutif ne peut se passer d’écouter les experts, la France en forme parmi les meilleurs du monde [...] L’excellence des savoir-faire des artisans et entreprises de France, leur expérience, celles de ses architectes, l’expertise de ses conservateurs, de ses historiens sont mondialement reconnues.»

Entre autres regrets exprimés par les signataires du texte, ces derniers déplorent également l'abandon par les gouvernements précédents de l'excellence française en matière de protection du patrimoine. «Les crédits de paiements affectés à l’entretien des monuments historiques, hors grands projets, ont diminué [...] pourtant, les alertes se multiplient sur l’insuffisance criante de ces budgets, obligeant à privilégier des travaux d’urgence, tels ceux qui se déroulaient à Notre-Dame, plutôt qu’une approche véritablement planifiée», précise la tribune.

Lire aussi : Notre-Dame, l'état des lieux : ce qui a été détruit, ce qui a été sauvé (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»