Acte 8 : un appel à manifester sans gilet jaune ?

Acte 8 : un appel à manifester sans gilet jaune ?© Jacques Demarthon Source: AFP
Priscillia Ludovsky et Eric Drouet, deux figures des Gilets jaunes, le 27 novembre.
Suivez RT France surTelegram

Une lettre ouverte très critique envers le président, émanant du groupe des Gilets jaunes animé par Eric Drouet et Priscillia Ludosky, sera lue le 5 janvier à l'Hôtel de Ville à Paris. Il préfigure un Acte 8 du mouvement, appelant à tomber le gilet.

Dans une lettre ouverte publiée par le groupe Facebook La France en colère, représenté notamment par Eric Drouet et Priscillia Ludosky, les Gilets jaunes interpellent vigoureusement Emmanuel Macron. La missive, qui devrait être lue lors d'une allocution à l'Hôtel de Ville de Paris le 5 janvier, fait savoir que les vœux du président n'ont pas apaisé la colère des manifestants, bien au contraire.

Critiquant vivement sa politique et ses déclarations relatives aux mobilisations, les auteurs de la lettre l'invitent à «changer d'attitude» et à s'entretenir avec eux.

Arrêtez vos provocations à l'égard du peuple de France et écoutez-le vraiment

La lettre de quatre pages annonce pour le 5 janvier un acte 8 du mouvement qui pourrait prendre, cette fois, la forme d'un cortège sans gilet. La marche, qui partira de l'Hotel de Ville, prendra la direction de l'Assemblée nationale.

«Oui, vous nous blessez en paroles et vous blessez le peuple physiquement en utilisant des armes de guerre lors de manifestations pacifiques de citoyens», affirme la lettre en réponse à l'allocution du 10 décembre du président, au cours de laquelle Emmanuel Macron avait reconnu avoir «blessé» les Français. Elle accuse aussi le président de ne pas reconnaître le mouvement populaire de Gilets jaunes, dont il s'est permis de dénoncer les excès et les procédés lors de ses vœux. La missive exhorte même sa communauté à se départir du désormais emblématique gilet jaune durant les rassemblements, pour apparaître en simples citoyens, et affirme que le mouvement, loin de faiblir, se renforce.

Les citoyens sont pacifiques et vous demandent des choses raisonnables et applicables depuis plusieurs semaines

Critiquant le manque de lucidité du président à l'égard de ce peuple «dont [il] ne [semble] pas savoir ni qui il est, ni d'où il vient», la lettre l'enjoint d'entendre enfin les revendications des Gilets jaunes. «Les citoyens sont pacifiques et vous demandent des choses raisonnables et applicables depuis plusieurs semaines. Vous ne répondez pas et vous faites traîner les choses, en proposant de fausses mesures, des mesurettes que le peuple de France refuse», fustige-t-elle. Parmi les revendications, les auteurs de la lettre rappellent le référendum d'initiative citoyenne (RIC) et souhaitent «une baisse significative de toutes les rentes, salaires, privilèges et retraites courantes et futures des élus et hauts fonctionnaires d’Etat».

Les auteurs du document demandent également justice pour leurs blessés et leurs morts, déplorant la coercition exercée sur leurs manifestants et leur liberté de se rassembler, et blâment la distance et le manque de considération d'Emmanuel Macron. «Arrêtez vos provocations à l'égard du peuple de France et écoutez-le vraiment», tance la missive. Elle rappelle en outre que les manœuvres du président n'ont pas eu raison de leur motivation. «Et oui, nous irons plus loin», conclut-elle.

Lire aussi : Gilets jaunes : Castaner recommande la manière forte aux préfets pour libérer les ronds-points

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix